愛fanfic-world愛 Index du Forum
愛fanfic-world愛 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Princesse Yuzuyu chapitre 9

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    愛fanfic-world愛 Index du Forum -> Plaine de Shinshu : Salle des auteurs -> Fanfictions originales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Halgorya
Original

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 1 232
Localisation: là où la vie me porte
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 27 Mai - 09:57 (2012)    Sujet du message: Princesse Yuzuyu chapitre 9 Répondre en citant

Et un petit chapitre sur le second couple Meva et Rehan!


Suite à l’affaire avec les parents de Yuzuyu ils ont tous décidé de passer quelques jours dans le royaume de Seiji. Par chance les vacances sont là donc on peut dire que Rosie est plutôt folle de joie de passer quelques jours là-bas.
Elle s’est même liée d’amitié avec la mère de Seiji et toutes les deux ont fait un charmant plan pour Meva et Rehan, enfin le plan final parce qu’elles ont pas arrêté de s’amuser avec eux mais pour parler du GROS plan on les retrouvent devant une grande maison au style ancien :

-Tu es sûre que ça va marcher ?
-Mais oui !
-Mais pourquoi on va leur montrer ça au fait ? Tu m’as dit « il faut une preuve que Rehan et Meva s’aiment », je t’ai suivi de suite mais tu m’as rien dit de plus.
-Tu vas vite comprendre.
-J’espère que je comprendrai plus vite que toi dans l’utilisation d’un caméscope et d’un ordinateur…
-Oh ça va, c’est pas de ma génération et je suis pas retournée sur terre depuis un bon moment.
-L’antiquité oui…
-Alala, mais au fait il tiendra ton ordinateur ? T’as besoin d’une prise non ?
-Oui oui il tiendra !
-Parfait !

La reine frappe à la porte et en peu de temps un homme au corps de serpent arrive et ouvre :

-Votre majesté ? Mais que faîtes-vous ici ? Nous ne nous attendions pas à une visite !
-Ce n’est rien, je suis venue de ma propre initiative !
-Eh bien j’en suis ravi, puis-je faire quelque chose pour vous ?
-Ma jeune amie et moi avons quelque chose à vous montre, votre femme et vous.
-En ce cas entrez donc.

Il les guide dans un salon spacieux et éclairé, il repart et revient rapidement avec une femme possédant elle aussi un corps de serpent. Ils s’assoient tous sur des fauteuils, la femme-serpent se met à parler :

-Mon mari m’a dit que vous aviez quelque chose à nous montrer, il s’agit de quelque chose sur notre fils ?
-Eh bien oui, vous vous souvenez de ce que vous ‘avez dit sur lui il y a quelques temps ?
-Qu’on ne savait jamais ce qu’il ressentait et que c’est à cet effet que nous lui avions octroyé une fiancée.
-Rehan a une fiancée !!??
-Du calme Rosie, expliquez-lui voulez-vous ?
-Oui bien sûr, dans notre famille la tradition veut que si à un certain âge l’amour ne s’est pas manifesté les parents doivent obligatoirement donner une fiancée ou un fiancé à leur enfant.
-Ah bon c’est bizarre comme tradition…
-Certes mais nous sommes attachés aux traditions, surtout Rehan. Vous devez vous aussi en avoir des traditions princesse.
-Princesse ?
-Rosie n’est pas la princesse.
-Non ! C’est mon amie Yuzuyu !
-Ah pardon ! Nous pensions que…
-Non, mais elle a largement mérité le don de vu, vous le verrez vite vous-même.
-Vous avez l’air charmante en tout cas.
-Je le suis !

Le père se met à rire et se reprend :

-Avoir de l’humour est une bonne chose. Bien, que vouliez-vous nous dire au sujet de Rehan ?
-Il est amoureux.
-Pardon ? Depuis quand ? de qui !
-Du calme monsieur. Nous avons la preuve qu’il ressent des émotions pour une de mes domestiques.
-Vraiment ? Il ne nous en a rien dit.
-Je pense qu’il a du mal à comprendre ce qu’il ressent mais ses réactions ne me trompent pas !
-Mmh lui en parler ne servirait donc à rien mais quelle est donc cette preuve dont vous nous parliez ?
-Une preuve en image !

Ils ne comprennent pas ce qu’elle veut dire et encore moins lorsqu’elle sort son ordinateur portable et l’allume. Ils se demandent vraiment ce qu’est cette machine :

-Qu’est-ce ?
-Ca s’appelle un ordinateur portable, c’est une machine qui sert à stocker des informations !
-C’est une machine bien pratique !
-Oui ! Je vais vous montrer une vidéo. En gros vous allez voir des scènes vraies sur Rehan ! On les a recueillis hier !
-C’est la preuve.
-Oui !

Rosie va dans un dossier et double-clique sur un fichier vidéo… :
« On voit un parc ensoleillé, la caméra tremble un peu montrant l’inexpérience du caméraman, qui est la mère de Seiji. On voit Meva en train de s’occuper de fleurs, soudain Rosie arrive et lui saute dessus :

-T’es là !

Sous la surprise Meva perd l’équilibre et les deux filles se retrouvent au sol :

-Bonjour Rosie.
-salut ! Dis j’ai un service à te demande !
-Oui ?
-Je me suis déjà perdue dans ce par cet j’ai peur de recommencer tu pourras me faire visiter ?
-Oui…bien sûr.
-Ah ! Je reviens, je….mmh dois aller quelque part.

Au ton qu’elle prend on voit qu’elle parle d’un besoin « pressant », elle se relève et aide la jeune lapine à se remettre sur ses pieds :

-Tu peux m’attendre à la fontaine ? C’est le seul endroit que je connais.
-D’accords je t’attendrai.
-Merci ma bunny-girl je t’adore !!

La scène se coupe et cette fois on se retrouve dans un couloir où on peut voir Rehan « marcher » puis se faire aborder par Rosie :

-Salut rehan !
-Bonjour mademoiselle.
-Rosie !
-Comme vous voudrez.
-Et ne me vouvoie pas s’il-te-plait !
-Je vais m’y appliquer.
-Mouais je vais pouvoir attendre…mmh par hasard tu aurais pas vu trois hommes bizarres ?
-Non, ils ont fait quelque chose ?
-Ah ça oui ! Je m’étais perdue dans le par cet ils m’ont dit qu’ils allaient m’indiquer un chemin pour retrouver le château ! Mais ils m’ont envoyé à l’autre bout ! Je les cherche pour les tabasser !
-C’est très dangereux….Rosie…
-Je m’en fiche ! Si tu les vois dis-le moi. Bon je retourne dans le parc j’ai donné rendez-vous à Meva à la fontaine, j’espère qu’elle tombera pas sur eux…enfin je me fais du souci pour rien ! A plus !

Elle s’en va et on voit Rehan statique, il semble réfléchir, trois hommes à l’allure malsaines sont dans le parc….Meva est seule dans le parc….Sans plus de réflexion il « court » vers le parc.
De nouveau la vidéo se coupe et revient au parc, à la fontaine précisément. Deux voix se font entendre :

-J’espère qu’il va venir.
-Mais oui !
-Euh Rosie…c’est toi qui a amené ces 4 personnes là-bas ?
-Où ça ?
-De l’autre côté de la fontaine.
-Hein…mais non ! Qu’est-ce qu’ils font là !
-Pas de panique Rosie, ils sont sûrement de passage.
-J’espère.

Cela dit leurs espoirs sont vite gâchés quand les quatre garçons s’approchent de Meva. Ils l’entourent comme pour lui couper toute retraite :

-Salut toi ! Qu’est-ce que tu fais ici toute seule ?
-…je…j’attends quelqu’un…
-Ton fiancé ?
-Non…une amie….elle ne va plus tarder…
-Ah ouais. Ca serait bien ! Deux jolies filles ça sera plus amusant ! On va l’attendre avec toi !

Rosie est à deux doigts d’aller l’aider mais elle est aussi occupée à regarder tout autour, que fait rehan !!:

-Dépêche-toi Rehan !
-Rosie ça risque de déborder !
-Je sais mais rehan va arriver ! Il va la sauver c’est sûr ! Mais qu’est-ce qu’il fabrique !

Meva essaie de passer mais ils l’en empêchent :

-Hey ! Où veux-tu donc aller ?
-je…je vais aller la chercher…
-Oh mais non ! Faut pas nous abandonner. Tu vas voir on va s’occuper de toi en l’attendant !

L’un d’eux l’entoure d’un bras et pose sa main sur sa hanche, par peur et gêne Meva baisse ses oreilles, un autre les regarde et sourit :

-C’est mignon ça !
-T’as raison.

Il prend son oreille dans sa main et y pose ses lèvres dessus, la jeune fille sursaute et attrape son oreille avec ses mains pour la retirer mais l’autre la tient aussi :

-Elle est toute douce son oreille, je me demande si d’autres parties de son corps sont aussi douces.
-….arrêtez….laissez-moi partir…
-Sois pas si tendue.

La main sur sa hanche bouge vers le haut arrachant un cri à Meva, Rosie s’élance mais stoppe net en voyant Rehan arriver directement sur eux et frapper celui qui touche Meva. Il se retourne vers celui qui tient son oreille et l’attrape au col avant de le jeter au sol. Les deux autres reculent d’un bond, Rehan entoure Meva de sa queue sans pour autant la toucher, le bout bouge assez vite montrant bien sa colère, même si son visage l’exprime assez bien à lui tout seul. Meva est surprise, elle ne s’attendait pas à le voir ici mais on voit bien qu’elle est rassuré de le voir. Il parle d’une voix pleine de rage :

-Qui vous a permis de la toucher !!
-Hey du calme ! C’est pas ta petite-amie que je sache alors calme-toi !
-Quand bien même je ne permettrai pas qu’on la touche !

Meva rougit fortement en entendant ça, il ne veut pas que d’autres la touchent…L’un des deux hommes encore debout essaie de le contourner pour attraper Meva, il espère la prend comme otage. Rehan le voit faire et le plaque au sol, pendant ce temps le second s’approche de Meva mais la queue de Rehan réagit et l’agrippe pour le balancer dans les arbres. Il parle à celui au sol :

-Ne reparaissez plus jamais ici. Et ne vous avisez plus jamais de vous approcher d’elle, compris ?
-Oui…oui…

Il le lâche et il s’enfuit en courant emportant ses amis avec lui. Rehan se tourne vers Meva :

-Tu vas bien Meva ?

Ca lui fait bizarre de l’entendre la tutoyer et prononcer son prénom. Elle hoche la tête, rehan souffle et sourit :

-Je suis rassuré…
-M….merci…merci…j’avais peur !

Elle pose ses mains sur ses yeux qui se mettent à couler de plus en plus. Rehan se penche vers elle mais il ne sait pas du tout quoi faire pour l’aider à aller mieux :

-Meva…
-Je croyais qu’ils allaient…me…faire des choses…

A cause de sa nervosité elle bascule et commence à tomber dans la fontaine, rehan réagit de suite et la prend contre lui mais chute avec elle. Ils se retrouvent tous les deux dans l’eau, Meva s’est agrippée par réflexe à Rehan, celui-ci se redresse un peu et baisse la tête pour la regarder :

-Non ! Ne…me regarde pas…
-Mais…
-Je suis…..toute mouillée…
-Et alors ?
-On…voit…m…mes…

Rehan ne comprend pas très bien et baisse les yeux qu’il remonte aussi sec découvrant une légère rougeur, effectivement….on voit bien…porter du blanc près d’une fontaine n’est pas l’idéal si on tombe dedans. Meva rougit prenant conscience qu’il a vu :

-Tu…tu as vu ?
-…un peu….je suis désolé…

Elle détache ses bras de lui et se met en genoux en cachant sa poitrine, elle n’a jamais vécu de situation plus gênante…Rehan se met à côté n’osant pas la regarder. Il finit par retirer sa chemise et la pose sur les épaules de Meva :

-Couvre-toi avec ça…une femme ne doit pas….montrer son corps avant les fiançailles…
-Merci….

Le fait qu’il parle de fiançailles fait davantage rougir la jeune fille. Mais ce n’est rien comparé à la suite. Sans prévenir Rehan la tire doucement contre lui en mettant sa main sur sa hanche, à l’endroit que l’autre avait touché, il continue en prenant de l’autre main l’oreille dont des lèvres impies s’étaient posées dessus et l’embrasse à son tour passant même par moment sa langue. Meva rougit au plus fort et n’ose pas bouger, les yeux grand-ouvert elle ne sait pas du tout quoi faire et se demande pourquoi il fait ça :

-…R…Rehan…..
-Tu risques d’avoir froid….et ces hommes t’ont touché….je ne veux pas que tu restes avec cette sensation sur toi…j’espère…que tu ne vas pas me détester…
-N…non…merci….

Cependant le plus dur pour elle est de ne pas faire de bruits étranges car elle doit reconnaitre qu’elle apprécie beaucoup les caresses et les baisers qu’il procure à son oreille. Il faut dire que c’est une zone très sensible, cela dit Rehan ne le sait pas.
Il finit par reculer son visage et l’observe, il aime l’observer quand elle est gênée, en ce moment il ne peut pas détacher son regard d’elle tellement la vision qu’il a devant lui est plaisante à voir. Elle est gênée au-delà de tout ce qu’il a pu voir mais il voit aussi que ses actes ont fait frémir la jeune fille.

-Tu vas mieux ?

Elle hoche la tête n’osant pas prononcer un mot, à vrai dire elle est tellement gênée qu’elle ne sait pas si elle sera capable de parler. Rehan essaie de relever mais par réflexe Meva se jette à son cou et le serre contre elle. Elle ne veut pas qu’il s’éloigne, à vrai dire elle voudrait tout lui avouer mais sa voix est coincée. Rehan est surpris mais ne bouge pas. Il ne veut pas la repousser…Il finit par l’entourer de ses bras et par la soulever, il sort de la fontaine avec elle dans ses bras :

-…je vais te ramener au château…tu as besoin de te reposer et de te sécher…sinon tu vas tomber malade…
-Toi….aussi…Rehan…
-Oui…

Il part et la vidéo s’arrête là »
Pendant que Rosie range son ordinateur les parents de Rehan sourient :

-Il l’aime ça se voit.
-Et elle a l’air charmante !
-Elle n’est pas un serpent mais je comprenne qu’il l’aime, elle est si timide, il ne pouvait pas la quitter des yeux.
-Je ne l’ai jamais vu aussi en colère contre des hommes et implicitement il a manifesté son désir d’être fiancé à Meva.
-Oui mais il ne se rend pas compte de ce qu’il éprouve, Meva si en revanche.
-On l’a vu. Eh bien cela change grandement son futur. Il va falloir modifier ses fiançailles forcées.
-Vous avez raison, il va être content !
-Sûrement, même s’il ne le montrera pas.
-Je me demande s’il nous en parlera, histoire qu’on travaille sur la formation de leur couple.
-Mmh à mon avis vous devriez soit le faire discrètement soit rien faire.
-Vous avez une idée mademoiselle ?
-Eh bien je me dis que si un jour Meva venait ici pour passer quelques jours avec Rehan ça devrait le faire !
-C’est à creuser en effet mais pensez-vous qu’elle viendra seule ?
-Mmh vous avez raison, ça semblerait suspect que seul elle vienne.
-On pourrait tous vous inviter, après tout nous n’avons pas encore vu la princesse. D’ailleurs nous avons entendu dire qu’ils attendaient de mieux se connaitre avant d’entreprendre quoique ce soit.
-Ah ça ! Ils sont déjà fiancés !
-Ah bon ?
-Oui il y a quelque jour Yuzuyu lui a dit qu’elle l’aimait donc ils sont ensemble maintenant !
-Voilà qui est bien.
-Ca nous donne une excuse en plus pour vous inviter : la voir et les féliciter pour leurs fiançailles !
-Oui c’est une idée ! J’espère que Rehan finira par se décoincer.
-Nous aussi, par ailleurs une chose nous a intrigués, vous avez surnommé Meva « bunny-girl », qu’est-ce donc ?
-Ah ! eh bien…

Autant dire que l’explication fait rire les parents de Rehan, cela dit ils se disent aussi que ce doit être gênant pour la jeune fille d’être ainsi nommée mais que Rehan ne doit rien trouver à y redire vu qu’il semble aimer sa mine intimidée. On peut dire que c’est un côté de lui qu’ils ne connaissaient pas, il semble un peu sadique sur les bords, à profiter qu’elle soit gênée pour l’observer et la gêner encore plus…mais il fallait bien qu’il ait des préférences tout de même.


topic à commentaire: http://fanfic-world-team.xooit.fr/t377-Princesse-Yuzuyu-chapitre-9.htm
_________________
http://siluafamae.forumgratuit.fr/forum.htm--> forum de rpg, pous les créateurs, vous créez le rpg que vous voulez! TOUS les types sont autorisés ^^



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 27 Mai - 09:57 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    愛fanfic-world愛 Index du Forum -> Plaine de Shinshu : Salle des auteurs -> Fanfictions originales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com