愛fanfic-world愛 Index du Forum
愛fanfic-world愛 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

princesse yuzuyu chapitre 2 et 3

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    愛fanfic-world愛 Index du Forum -> Plaine de Shinshu : Salle des auteurs -> Fanfictions originales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Halgorya
Original

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 1 232
Localisation: là où la vie me porte
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 15:16 (2012)    Sujet du message: princesse yuzuyu chapitre 2 et 3 Répondre en citant

Elle doit faire quoi là ? il veut pas la lâcher !

-Seiji…euh…

Il s’écarte et la regarde en souriant…c’est assez gênant, il se relève et lui prend la main pour la redresser. Il garde sa main dans la sienne et approche son visage du sien…mais…il fait quoi !!! Il veut l’embrasser ! Elle pose sa main sur son visage et dit :

-Qu’est-ce que tu fais !
-Ah pardon, tu dois avoir du mal à comprendre. Je ne viens pas d’ici mais d’un autre monde, arrivé à un certain âge je dois chercher la personne avec qui me marier.

….marier ? Non attendez il veut pas dire que…

-C’est toi.
-Quoi ?
-Je ne peux épouser qu’une jeune fille de ton monde capable de voir mes attributs de chats.
-mais…mais…mais je…je suis trop jeune pour me marier ! Et puis on se connait que depuis hier !
-Ah c’est vrai, dans ce monde il faut vivre ensemble et apprendre à se connaitre avant de se marier.

C’est pas plutôt l’inverse ? Il faut d’abords se connaitre et ENSUITE vivre ensemble !

-Ne t’en fais pas Yuzuyu je vais régler ça.
-hein ?
-On se revoit plus tard.
-Quoi ?

Il dépose un baiser sur sa main et repart…mais il la laisse là en plus ! Et c’est quoi cette histoire de mariage et d’autre monde !! Elle qui pensait avoir des réponses elle se pose encore plus de questions qu’avant ! Elle récupère son sac et retourne en cours, elle le reverra là-bas et lui posera la question !
Une fois en cours…il est pas là !! Il lui parle mariage et il est pas là pour lui expliquer la situation ! Le prof arrive et dit :

-Bonjour, aujourd’hui Seiji sera absent, il doit aider au déménagement. Bien passons au cours.

Déménagement ? …elle se demande ce qu’il prépare…à la fin des cours elle rejoint son appartement, elle a bien besoin de repos…sans Seiji les autres n’ont pas arrêté de se moquer d’elle et de lui jouer des tours. Elle rentre et…où sont ses affaires !! Y a plus rien !! Elle s’est faite cambrioler ? Elle entre dans sa chambre et ressort aussi sec en la voyant vide, par contre dans le salon elle voit…Seiji ! Comment il est rentré !!

-Seiji ! Où sont mes affaires ?
-Chez moi.
-…quoi ?
-J’ai compris qu’avant de devenir officiellement ma femme on avait besoin de se connaitre.

Et pour ça ils doivent vivre ensemble !!Mais ça va pas la tête !! Attends… « officiellement » ? Ca sous-entend qu’il compte vraiment l’épouser !! Et aussi qu’il considère qu’officieusement ils le sont déjà !!

-Mais…mais je peux pas partir comme ça !
-Yuzuyu…tu aimes vivre ici ? C’est petit, froid et délabré…

…non…elle n’aime pas vivre ici, elle est toujours seule…elle doit toujours tout faire sans aide alors qu’elle en aurait parfois besoin…C’est vrai qu’il fait froid et elle est souvent tombée malade à cause de ça… :

-Je…non…je n’aime pas…
-Alors viens vivre avec moi, si tu as peur que je te touche sois rassurée je ne le ferai pas.

Que faire ? Au fond d’elle elle aimerait mais…mais elle...a peur quand même :

-Yuzuyu, fais ce qui te plait.

Elle le regarde….il est sérieux…faire ce qui lui plait…pourquoi pas…ça ne lui plait pas de vivre comme elle le fait alors…si elle peut le changer, ne serait-ce qu’un peu…alors tout ira bien… :

-Je…je risque pas de déranger ?
-Mais qui veux-tu déranger ?
-…tu vis avec tes parents non ?
-Non, je vis seul.

…seul…alors ça veut dire que dans cette maison ils…ils seront que tous les deux !! Mais… :

-D’accords…je veux bien venir…

Il lui sourit et lui prend la main :

-Merci princesse.
-Princesse ?
-Je ne te l’ai pas dit ? Cet autre monde où je vis, j’en suis le prince, ce qui fait de toi la princesse.

Quoi !!! Mais pourquoi il lui a pas dit avant ! Et puis une princesse ! Elle ? Elle macère dans ses réflexions jusqu’à arriver devant la….maison ? Mais c’est immense !!! C’est plus un manoir qu’une maison ! Et il vit seul là-dedans ? Il lui ouvre la porte et la laisse entrer, c’est galant ! Ca fait bizarre pour son époque, en plus aucun garçon l’a jamais laissé passer en premier sauf quand il y avait une blague derrière tout ça…Une fois à l’intérieur elle y retrouve quelques meubles…ils font tâches par rapport à ceux de Seiji… :

-Je vais te montrer la chambre.
-Merci.

Vaut mieux qu’il lui montre lui-même oui, cette maison est tellement grande qu’elle pourrait s’y perdre si elle cherche seule…ils montent un grand escalier et prennent un couloir où on pourrait faire des rangées de 5 personnes sans que ça gêne…il ouvre une grande porte et…c’est sa chambre ? Mais elle est immense ! Elle fait son appartement à elle seule ! Le lit est gigantesque ! Au moins si elle bouge elle risque pas de tomber…Ses livres ! Ils y sont tous, ouf, elle a pas fini de les lire donc ça l’embêterait de les pas les avoir à portée de main.

-La chambre te plait ?
-Oui bien sûr !

Il faudrait être difficile pour pas aimer… :

-La tienne est comme ça aussi ?

Il la regarde surpris, elle a dit une bêtise ? Mmh oui forcément sa chambre est comme ça question stupide.

-C’est celle-là.

….quoi ? Mais…que font ses livres dans sa chambre alors ?

-Mais…je pensais que c’était la mienne…
-Aussi.

….d’accords alors ça veut dire que… :

-On va dormir ensemble ?
-Normalement oui, cette maison a été faite pour moi donc il n’y a qu’une seule chambre mais si tu es trop nerveuse à l’idée de dormir avec moi je dormirai ailleurs ne t’en fais pas.

Une seule chambre ! Mais les autres pièces c’est quoi alors ?? Et…et il va dormir où s’il y a que cette chambre ? Sans doute dans le canapé mais…mais c’est quand même sa maison ! Elle peut pas le laisser dormir sur un canapé il va avoir mal au dos !

-Non non ! Prends la chambre c’est moi qui dormirai ailleurs ! Après tout c’est chez toi !

Il sourit, elle est gentille, c’est sans doute pour ça que les élèves en profitent… :

-Tu es mon invité c’est plutôt moi qui ne peut pas te laisser dormir dans un canapé.

Donc il compte bien dormir dans le canapé… :

-Merci…
-Je t’en prie, tu dois avoir faim, veux-tu manger avec moi ?
-Bien sûr…

Manger à deux…ça sera la première fois…elle le suit jusque dans la cuisine et le voit ouvrir le frigo mais stagner devant…il n’y a rien ? Elle se place devant à son tour et écarquille les yeux…mais y a plein de chose ! Et il sait pas quoi faire !! C’est suspect… :

-Seiji…tu sais cuisiner ?
-Non…

Elle s’en doutait ! Bon, heureusement la seule chose pour laquelle elle est douée c’est la cuisine donc autant mettre ça à contribution !

-Je peux cuisiner si tu veux ?
-Avec plaisir, je serai heureux de goûter à ta cuisine.

…il en sera heureux ? C’est bien la première fois que quelqu’un lui dit être heureux parce qu’elle va faire quelque chose…Bon comme c’est un prince il doit avoir l’habitude de manger des trucs raffinés donc autant faire quelque chose de bon ! Il doit avoir une centaine de cuisinier chez lui ! Elle fouille le frigo et après un travail assez conséquent elle sert le tout sur la table :

-Je…j’ai voulu faire quelque chose de…raffiné, comme tu es un prince je me suis dit que…
-Tu n’avais pas besoin d’en faire autant Yuzuyu, quoique tu aurais fait je l’aurais mangé avec appétit.

Donc elle s’est fatiguée pour rien en fait ! Bon l’essentiel c’est qu’il aime…et…il a l’air d’aimer, il mange et n’a pas un air dégouté… tant mieux ! Elle mange à son tour, c’est étrange de manger à deux comme ça… :

-Tu es bonne cuisinière Yuzuyu.
-Ah bon ? Merci…c’est…la seule chose que je sais faire.
-Ne te dévalorise pas, je suis sûr que tu sais faire d’autre chose. Et savoir cuisiner et déjà une très bonne chose, j’en suis incapable moi.

Ca lui fait plaisir ce qu’il dit, on l’a jamais complimentée donc forcément elle en profite… Alors qu’ils mangent elle voit des chats arrivés, l’odeur a dû les appâter, c’est vrai qu’il avait dit qu’il avait des chats, ils sont beaux ! Y en a un de tout petit ! Il est avec sa maman :

-Ils sont mignons tes chats !!
-Merci, ils ont l’air d’avoir faim, ta cuisine les a attirés.
-Je vais leur en mettre dans une assiette alors !

Elle se lève et de suite les chats la suivent comme s’ils avaient compris ce qu’elle s’apprête à faire, ils tournent autour de ses jambes en miaulant. Elle leur dépose à manger au sol et les regarde manger avec appétit. Ils aiment sa cuisine ! Seiji la regarde sourire en voyant faire les chats, ils vont de plus en plus l’aimer il en est sûr…et lui aussi…Une fois le repas finit ils reviennent dans la chambre :

-Je te laisse te reposer, si tu as besoin de moi n’hésite pas d’accords ?
-Oui…merci et bonne nuit.
-Bonne nuit à toi aussi.

Il repart et tout en se changeant elle se demande vraiment comment elle en est arrivée là, il y a deux jours elle vivait dans un appartement délabré et seule et là elle vit dans un manoir avec un homme qui est prince et veut l’épouser…c’est vraiment comme dans les livres mais en même temps c’est un peu effrayant non ? Une fois changée elle se couche et…elle arrive pas à s’endormir ! Y a des bruits partout et des ombres !! Bon les bruits c’est sans doute la maison qui grince un peu et les ombres c’est les arbres dehors mais elle est pas rassurée ! Elle veut pas dormir toute seule dans cette grande chambre !! Mais…elle va quand même pas lui demander de dormir avec elle ! Mais…elle veut vraiment pas dormir toute seule ! Bon…il y a rien à craindre à ce qu’il dorme avec elle non ? Il a dit qu’il la toucherait pas…lais est-ce qu’elle va réussir à dormir avec un homme à côté d’elle !...bon advienne que pourra !

Elle se lève et tâtonne pour trouver ses lunettes….ses lunettes…où elles sont ! Elle est sûre de les avoir posées sur la table de nuit ! Elle cherche en tâtonnant au sol au cas où mais rien…pourquoi ça lui arrive maintenant ! Déjà que cette maison est grande mais sans ses lunettes jamais elle s’y retrouvera ! Bon…seule solution : y aller comme ça en priant pour pas tomber…elle prend un coussin, au cas où elle tombe au moins elle aura le coussin pour amortir sa chute, et se lève, elle ne met pas ses chausson au moins elle sentira mieux le sol…avançant doucement elle parvient jusqu’à la porte.

Une fois dans le couloir c’est plus ou moins difficile, elle va heurter personne donc ça ira…bon le canapé…logiquement il est dans le salon…qui doit être en bas des escaliers….après une épreuve en aveugle, c’est le cas de le dire, elle repère les escaliers…elle croit, s’agrippant à la rambarde elle fixe chaque marche et les descend une à une…elle est arrivée en bas ? En tout cas la rambarde s’arrête là…elle continue et tourne la tête…une lumière ! Elle voit une lumière ! Il doit y avoir une cheminée et donc un canapé !! Elle arrive dans la pièce et…elle voit un canapé….enfin à peu près, il est dessus ? Elle voit rien…autant l’appeler non ? D’une petite voix elle dit :

-Seiji ? Tu…tu es là ?

Rien ne bouge du canapé…il est pas là ? il y aurait deux salons ? Un mouvement capte son attention mais sur le fauteuil à côté…il dormait pas ? C’est lui au moins, la silhouette s’approche :

-Yuzuyu ? Où sont tes lunettes ? Tu as un problème ?

C’est sa voix ! Elle l’a trouvé !...mais elle fait quoi maintenant !!

-Euh…je…je les trouve plus…et…je voulais te demander quelque chose…
-Quoi donc ?
-….je…j’ai peur de dormir toute seule…y a des bruits bizarres et des ombres…
-Tu n’aimes pas dormir seule on dirait, ce ne devait pas être simple dans ton appartement.
-….je dormais pas très bien…et…avec des peluches…

Il va se moquer d’elle ! Pourquoi elle a dit qu’elle dormait avec des peluches !! Il lui prend la main et dit :

-Tu veux que je dorme avec toi ?
-S…s’il-te-plait….
-D’accords, ne t’en fais pas je ne te toucherai pas.
-Merci…
-….mais tu es venue jusqu’ici sans lunettes ? Tu aurais pu tomber.
-Je sais…pardon…
-Ne t’excuse pas, je vais te porter comme ça tu ne tomberas pas, surtout dans les escaliers.

…hein ? La porter ! Il la soulève…mais comme une princesse ! C’est vraiment gênant ! En plus comme elle voit rien elle sait pas comment il réagit ni rien ! Ils arrivent dans la chambre…super maintenant elle stresse ! Ca fait jeune couple qui s’apprête à…conclure…Il la dépose sur le lit et semble fiser un point sur le bord :

-Yuzuyu, où as-tu cherché tes lunettes ?
-Ici pourquoi ?
-Elles sont là, sur l’autre table de nuit.
-C’est vrai ?....je suis vraiment bête !!!
-Mais non, le lit est grand et sans vision tu ne pouvais pas savoir.

Même s’il dit ça elle se sent vraiment stupide ! Elle aurait pu y penser quand même !!

-Je vais me changer Yuzuyu.
-Ici ? mais…
-Tu n’auras qu’à fermer les yeux je te dirai quand les rouvrir.
-D’accords…

Elle ferme les yeux et pose ses mains dessus…un homme se change à côté d’elle…mon dieu !!Elle est affreusement gênée ! Bon en même temps c’est pas comme si allait voir un truc vu sa vision…mais quand même !

-J’ai fini.

Elle retire ses mains et ouvre les yeux, ouais comme prévu elle voit pas grand-chose. Il se glisse sous les couvertures, Yuzuyu ne sait pas trop quoi faire…et si elle bouge dans la nuit et qu’elle le prend contre lui ! Bon c’est pas dit donc…essayons de dormir…elle se couche et se couvre comme il faut…c’est pas comme s’il y avait quelque chose à voir mais bon.

-Merci Seiji…dors bien…
-Dors bien aussi ma princesse.

Encore ce surnom…elle va devoir s’y faire on dirait mais c’est quand même très gênant…Elle finit par s’endormir paisiblement, elle a rarement dormi aussi bien en tout cas….sans doute parce que n’est pas seule.

Au matin Seiji ouvre les yeux le premier…il ne voit rien face à lui ? Pourtant il est sûr qu’elle a dormi devant lui…on dirait qu’il a une forme dans ses bras…il baisse les yeux et…elle est contre lui, elle a dû bouger dans la nuit…mais elle s’est agrippée à lui…elle disait qu’elle dormait avec des peluches car elle n’aimait pas dormir seule, l’aurait-elle pris pour une peluche ? Il sourit à cette idée, si toutes les nuits sont ainsi alors il a hâte de se réveiller à chaque fois pour la voir ainsi.

La queue du jeune homme vient se déplacer pour entourer la jeune fille, elle est vraiment petite, il ne s’y attendait pas…quand il l’a vu tomber dans les escaliers il a cru au début qu’elle était la petite sœur d’un élève, il n’aurait pas pensé qu’elle pouvait être sa princesse. Cependant il a bien remarqué qu’elle voyait, elle a observé sa queue au sol pendant un moment, ça aurait été vraiment un peu dur à croire qu’elle ne voyait rien.

Il a du mal à croire que ses camarades de classe la persécutent mais il doit bien se rendre à l’évidence, c’est bel et bien le cas. Qu’elle ne s’en fasse plus, tant qu’il sera là elle ne craindra rien. La jeune fille commence alors à remuer, elle ouvre doucement les yeux...où elle est ? Contre quelqu’un on dirait…contre quelqu’un !! Mais il n’y a que Seiji et elle ! Elle lève la tête…elle voit au moins que son visage est proche :

-Pardon ! Je…je vais reculer !
-Non ! Ne fais pas ça s’il-te-plait…

Hein ? Mais…mais pourquoi ?

-Je sais que je t’ai dit que je ne te toucherai pas mais quand je t’ai vu contre moi je n’ai pas pu m’empêcher de te garder ainsi…
-…ah…merci….c’est gentil…

Seiji se met à bouger alors, qu’est-ce qu’il fait ? Elle le voit approcher quelque chose d’elle, ses lunettes ! Elle peut le voir maintenant…il est vraiment porche !...il est aussi très beau…comment ça se fait que vraiment aucune fille du lycée ne soit collées à lui ! Elle ne le voit pas mais elle rougit, quoi de plus normal quand son prince charmant la regarde comme ça et de si près…Il a l’air de beaucoup l’aimer…c’est un peu rapide non ? En plus il ne connait pas d’autres filles du lycée donc…qui sait…peut-être qu’il finira par trouver mieux, après tout c’est pas parce qu’elle peut voir ses oreilles de chats qu’il doit obligatoirement l’épouser…c’est un peu…dommage, après tout il est gentil avec elle, il la protège et prend soin d’elle sans rien demander en retour…
Yuzuyu eut tout le mal du monde à décoller Seiji d’elle mais au final ils ont réussi à aller en cours avant d’être en retard même si c’était juste…



Ca va faire trois mois qu’ils vivent ensemble, elle ne sait toujours pas quoi en penser, ça ressemble à une vie de couple, elle qui lui fait à manger, il lui sourit et la rassure constamment. Il s’inquiète pour elle et l’aide du mieux qu’il peut…c’est étrange mais vraiment agréable. D’autant plus qu’il ne lui a rien demandé sur ses parents, elle pensait qu’il serait un peu curieux mais non, tant mieux.
Elle est occupée à faire à manger que Seiji lui pose alors une question :

-Yuzuyu, je sais que c’est soudain mais j’aimerais que tu rencontres mes parents, tu veux bien ?

Ses parents ? Le roi et la reine de son monde sans doute…mais :

-Mais je croyais que tu devais être marié avec moi avant ?
-Normalement oui mais ils savent que je t’ai retrouvé et trouvent étrange que je ne te présente pas à eux. Ne t’en fais pas je leur expliquerai que nous ne vivons qu’ensemble.
-Tu n’auras pas de problème ?
-Bien sûr que non, je ne veux pas te brusquer comme je l’ai fait à notre première rencontre, je dois bien admettre que chercher à t’embrasser comme je l’ai fait était déplacé.

Disons qu’elle a été surprise surtout…et que ce ne sont pas des choses à faire d’ordinaire…cependant est-ce qu’elle sera à la hauteur ?

-D’accords…je veux bien mais je risque de les décevoir.
-Les décevoir ? Pourquoi dis-tu ça ?
-ben…je n’ai pas l’air d’une princesse…

Il sourit, c’était donc ça, elle doit avoir une image bien précise de ce qu’est une princesse et connaissant son don pour se dévaloriser ça ne doit rien arranger.

-Ne dis pas ça, tu verras par toi-même qu’ils te considèreront comme une princesse. Par contre je dois te prévenir que tu verras des…mmh créatures étranges.
-Créatures étranges ?
-Tu as dû remarquer que je n’étais pas tout à fait humain.

Comment ne pas le remarquer, aucun humain n’a des oreilles de chats ! Et l’attitude d’un chat…elle pense à ça parce qu’elle a remarqué que comme les chats il est très agile et s’endort souvent au soleil…elle essaie parfois de l’imaginer en train de jouer avec une herbe folle ou en train de ronronner mais elle a du mal :

-Oui…un peu…
-C’est un euphémisme, eh bien dans mon monde on est tous plus au moins comme ça…mmh croisés avec des animaux si tu veux.
-Euh…des araignées aussi ?
-Oui aussi, tu en as peur ?
-…un peu et des serpents aussi…en fait j’ai peur de beaucoup de choses…
-Ne t’en fais je serai avec toi tu ne craindras rien.
-Merci…

Ne rien craindre, ne rien craindre il en a de bonne, elle risque de hurler et partir en courant, ça mettrait tout le monde mal a l’aise et elle donnerait une mauvaise image d’elle…et elle risque de faire honte à Seiji…d’ailleurs…il veut aller les voir quand ?

-C’est pour quand au fait ?
-Demain si tu veux bien.
-Oui ça ira.

Demain ils ont pas cours et elle travaille pas, elle a réussi à empêcher Seiji de savoir où elle travaille, s’il se rend compte qu’elle fait serveuse et qu’en plus elle porte un uniforme elle aura vraiment honte…surtout que l’uniforme lui va pas du tout…sa collègue le porte mieux d’ailleurs tous les clients la regardent ! Mais pour demain elle va faire des efforts ! Elle va bien s’habiller pour plaire à ses parents !...pourquoi elle pense à ça ? d’ordinaire c’est une petite-amie qui dit ça !! Mais eux ne sortent même pas ensemble ! Ils font que vivre ensemble, manger ensemble et dormir ensemble….ça ressemble à une vraie vie de couple…mais c’en est pas !!
Le lendemain Yuzuyu essaie de bien se coiffer mais ses cheveux n’en font qu’à leur tête, pourquoi aujourd’hui !! Bon pas le choix elle va les laisser détaché… pour les vêtements comme elle ne sait pas s’il va faire froid ou pas elle a mis un robe arrivant au genoux…elle aime pas trop les robes mais Seiji la surprise dedans et lui a dit que ça allait très bien donc elle a pas osé mettre autre chose…bah peu importe de toute manière rien ne la met en valeur donc ça ou autre chose…Elle finit de se préparer et descend les escaliers, Seiji l’attend :

-Tu es ravissante.
-…merci…mais…mais je n’ai rien fait de plus que d’habitude…
-D’ordinaire je ne te vois pas mettre de robe à part ton uniforme de lycée.

Si seulement elle pouvait s’habiller normalement au lycée…règlement stupide !!! Il lui tend la main qu’elle prend doucement :

-Comment on va dans ton monde au fait ?
-Regarde.

Seiji pointe un point invisible du doigt, l’endroit touché se trouble et laisse apparaitre une porte, Yuzuyu est émerveillée, il peut faire ça ? Bah oui il vient de le faire mais quand même c’est pas un truc qu’on voit tous les jours. Ils entrent et se retrouvent directement devant la porte du château…déjà ! La jeune fille regarde autour d’elle…en effet il y a des gens étrange mais dans ce décor c’est surtout elle qui est étrange….la seule humaine…tiens d’ailleurs ! La mère de Seiji devrait être humaine non ? Vu que les princes doivent épouser une humaine, avant d’être roi son père était prince donc logiquement elle doit être humaine ! Tant mieux elle se sentira moins seule.

-Excusez-moi votre altesse.

Ca vient de derrière eux, Yuzuyu se retourne et se fige complètement….il a un corps de serpent !!!! Peu importe comme on regarde c’est un corps de serpent !! Elle s’accroche à Seiji en cachant son visage contre lui, celui-ci l’entoure d’un bras pour la rassurer, l’homme-serpent la regarde surpris :

-Est-ce la princesse ?
-Oui c’est elle.
-Ai-je fait quelque chose de mal ?
-Non, elle n’est pas habituée à voir des personnes de notre monde.
-Je vois, ne vous en faîtes pas mademoiselle, ici personne ne vous fera de mal.
-Vous êtes venu nous conduire jusqu’à mes parents ?
-Oui ils sont impatients de vous voir la princesse et vous.
-Je n’en doute pas, nous vous suivons.

Seiji guide Yuzuyu toujours accrochée à lui, ses parents aurait peut-être dû envoyer quelqu’un de moins…mmh effrayant pour un humain. Yuzuyu se sent vraiment mal à l’aise, elle a gaffé dès son arrivée ! Cette personne n’a pas l’air méchante mais pourtant elle a eu une réaction de peur ! Elle a dû le vexer !! quelle idiote !! Elle doit s’excuser avant d’arriver devant les parents de Seiji ! Elle lève la tête vers l’homme et d’une petite voix dit :

-Pardon…

Il se retourne et lui sourit :

-Ne vous en faites pas mademoiselle, je me doutais que vous pourriez réagir ainsi.
-Pardon quand même….
-Vous êtes bien gentille.

Il reprend son chemin heureux de voir une princesse aussi polie, Seiji la regarde en souriant, ça n’a pas dû être simple de lui parler en sachant qu’elle a peur des serpents. Ils arrivent devant les parents de Seiji…deux…chats ? Donc sa mère n’est pas humaine ? peut-être que ça a sauté une génération…ou qu’à chaque génération ça change, par exemple une génération doit trouver une humaine, l’autre un chat et ainsi de suite…oui c’est sans doute ça ! En tout cas sa mère est très belle…comme on pouvait s’y attendre d’une reine….rien à voir avec elle…Les parents regardent la jeune fille en souriant, c’est donc elle, le père se lève et se poste devant eux :

-Eh bien Seiji ! Il était temps que tu nous présentes ta femme !
-Elle n’est pas ma femme.
-Comment ?
-Nous tenons d’abords à nous connaitre avant d’entreprendre quoique ce soit.
-Mmh ce n’est pas plus mal à vrai dire, il est vrai qu’épouser quelqu’un sans le connaitre est curieux…Je dois quand même dire que tu as trouvé une jeune fille tout à fait charmante !

Charmante ? Elle ? Il est sûr de ce qu’il voit ? Elle a autant de charme qu’un bout de bois ! Elle le sait parfaitement ! La mère se lève à son tour et dit :

-Elle a l’air bien attaché à toi en tout cas !
-Je l’espère, ce monde n’est pas comme le sien elle a un peu de mal à s’y faire.
-Ah je comprends, mademoiselle quel est votre nom s’il-vous-plait ?
-Yuzuyu Madame.
-C’est très mignon ! Et tu es très polie !
-Elle est aussi très douée en cuisine.

Quoi ! Mais pourquoi il dit ça !! Elle est pas aussi douée que ça en plus !

-Ah bon ? Peut-être que vous pourrez nous en faire profiter un jour !
-D’accords…
-En attendant nous allons vous habiller en princesse ! Toutes les filles en rêvent non ?

Euh….oui mais ça lui ira pas ! A tous les coups elle pourra pas remplir les parties…rebondies on va dire…mais ça a l’air de lui tenir à cœur alors autant accepter…elle lâche Seiji et suit une jeune femme aux oreilles de lapins, c’est mignon ! Elle la guide dans une grande pièce, il y a plein de robes ! Sa guide lui en prend une verte, elle est belle…un vert tendre ! Elle l’aide à la mettre et…elle y rentre parfaitement ? Ah non…sa poitrine forcément…trop petite pour tout remplir…la fille-lapin l’arrange pour que ça aille bien mais ça empêche pas qu’elle complexe quand même !
Elles reviennent dans la salle, c’est gênant de revenir habillée comme ça…elle se demande comment Seiji va la trouver. Elle s’assoit à la table à côté de lui, il la regarde et sourit :

-Tu es très belle.
-M…merci…

Il a sûrement dit ça par politesse, c’est la robe qui est jolie pas elle…ils mangent alors, c’est bon ! Peut-être qu’elle pourrait demander les recettes comme ça elle les testera ! Les parents de Seiji ne tarissent pas d’éloge sur elle, elle ne sait vraiment pas comment ils peuvent la complimenter, ça la met mal à l’aise. Alors qu’elle avance sa main pour prendre la carafe d’eau elle fait un geste brusque et renverse un verre :

-Ah pardon !!

Non ! Le contenu a atterri sur le père de Seiji !! Quelle empotée ! Elle se lève pour essayer d’arranger les choses mais sa jambe se cogne contre la table…ça fait mal…ça fait mal…elle tente de ne rien montrer mais on voit bien que ça fait mal, et en plus en percutant la table ça a secoué les plats et certains ont débordé ! Elle fait vraiment n’importe quoi ! Seiji se lève à son tour, elle a mal il le voit :

-Yuzuyu ça va ?
-Oui…oui ça va…je…je vais me rafraichir dehors, excusez-moi !

Elle s’en va et atterri dans le jardin, Seiji n’a même pas le temps de la retenir, elle ne va pas bien il le voit bien :

-Dis-moi Seiji, on dirait qu’elle n’a pas une très haute opinion d’elle je me trompe ?
-Non…elle se dévalorise souvent…
-Alors va la retrouver, elle doit s’en vouloir de ce qu’il s’est passé.

Seiji la suit mais…où est-elle passée ? Yuzuyu est assise sur un banc, les larmes aux yeux, elle qui voulait faire bonne impression elle rate tout ! Eux qui ont eut la gentillesse de l’accueillir et de lui prêter une si jolie robe elle renverse un verre sur le père de Seiji et en prime elle salti la table…sa jambe lui fait mal en plus, elle a dû se cogner dans un angle de la table. Elle aurait dû refuser de venir, elle n’a rien d’une princesse, elle savait qu’elle gâcherait tout !

-Eh bien, qu’est-ce que tu fais là ?

Elle lève la tête et….araignée…il a le corps et les pattes d’une araignée ! Une grosse araignée noire et velue !!! Mon dieu les pattes bougent !!! Yuzuyu se fige en voyant ça…elle voudrait partir en courant ! Autant le serpent elle a bien vu qu’il était gentil mais là elle aime pas le regard de ce type ! Il s’approche !! Elle a beau faire des efforts son corps refuse de bouger ! Il est juste devant elle !!! Il sourit et l’observe, une humaine, c’est très rare qu’il y en ait, il est tombé sur une perle même si niveau physique il espérait mieux…enfin on peut pas tout avoir.

-Qu’est-ce qui t’arrives ? tu es perdu ?

Il vient de glisser une…une patte dans son dos !!! Déjà qu’elle supporte pas qu’une araignée soit sur elle mais là c’est une patte géante d’araignée ! C’est horrible comme sensation !! Elle en a des frissons ! L’homme le voit bien, elle a peur, tant mieux après tout :

-Si tu veux je peux t’aider à retrouver ton chemin.

Il pose une autre patte sur ses jambes, non !! Touche pas !! Elle commence à vraiment paniquer !!! Elle voudrait appeler à l’aide ! Appeler Seiji mais aucun son ne sort ! Alors qu’il approche une troisième patte le corps de la jeune fille réagit enfin, elle pousse un cri apeuré et commence à courir, elle ne sait même pas où mais du moment que c’est loin de ce type c’est très bien !! Mais il la suit en plus !!! Comment une araignée peut courir aussi vite !!Et elle qui n’est pas du tout sportive ! En pleurant elle se met à crier :

-Seiji !!! Pitié viens m’aider !!

Elle s’entrave dans sa robe et s’étale au sol, de suite elle se redresse mais l’homme-araignée l’a rattrapé, quelle plaie il est juste dans son dos, il place une patte juste devant elle la faisant sursauter et chuter en arrière, elle va tomber dans les bras de cette chose !!! Mais ce ne sont pas ses bras qu’elle sent, Seiji s’immisce juste entre eux, d’un bras il attrape Yuzuyu et de l’autre il porte un coup à l’agresseur de la jeune fille. Il s’écarte avec elle dans ses bras, elle s’agrippe à lui, elle tremble encore plus que lors de leur première rencontre, les yeux grand-ouvert et emplis de larmes on ne peut que voir la terreur dans ceux-ci.
Seiji fixe l’homme avec fureur, celui-ci se redresse…le prince, oups… :

-Votre majesté…euh…je…
-Sais-tu que tu as agressé ma princesse !
-Quoi ! La…mais…
-Tais-toi !

Alertés par le bruit des gardes arrivent sur les lieux :

-Votre altesse que se passe-t-il !
-Cet homme a agressé la princesse ! Mettez-le aux arrêts !
-mais ! je n’ai rien fait !

Seiji regarde Yuzuyu, elle ne serait pas dans cet état s’il n’avait rien fait :

-Yuzuyu, que t’a-t-il fait ?
-Il m’a touché !! Avec ses pattes ! Le dos et les jambes ! Il voulait aller plus loin !! J’étais terrorisée !!

Il retourne son regard sur l’homme et dit :

-Qu’as-tu à dire pour ta défense ?
-Je pensais que…
-Que c’était une autre personne que la princesse ! Et cela te donne-t-il le droit d’agresser les jeunes filles !! Gardes emmenez-le !
-A vos ordres !

Les gardes l’embarquent, ils ne manqueront pas de faire leur rapport au roi et à la reine ! Seiji baisse la tête et dit :

-Pardon Yuzuyu j’aurais dû arriver plus tôt…
-Pardon !Pardon !
-Mais pourquoi t’excuses-tu ?
-Je voulais faire bonne figure devant tes parents mais j’ai tout raté ! J’ai été blessante envers celui qui nous a accueillis ! J’étais agrippé à toi devant tes parents ! J’ai renversé un verre sur ton père et j’ai mis le bazar sur la table ! Je n’ai rien d’une princesse ! Je ne suis pas gracieuse ! Je ne suis pas intelligente ! Je suis maladroite ! Je suis petite et myope ! Je ne suis même pas jolie ! Je n’ai aucun charme et aucunes formes !!

Seiji n’en revient pas, c’est ça l’image qu’elle a d’une princesse ? C’est ainsi qu’elle se voit ? Il savait qu’elle ne se valorise jamais mais de là à dire tout ça sur elle… :

-Yuzuyu écoute…
-pardon…
-Yuzuyu tu n’as pas à dire ça sur toi…
-mais c’est vrai ! Je le sais très bien !!
-Yuzuyu écoute-moi !

Son ton plus fort oblige la jeune fille à ne rien rétorquer cette fois, le visage caché, les yeux fermés, elle n’ose pas le regarder en face. Seiji pose sa main sur sa tête :

-Tu dis que tu voulais faire bonne figure devant mes parents, tu as réussi. Ils te trouvent gentille, polie et respectueuse. Penses-tu qu’ils ne voulaient voir en toi qu’une potiche sans personnalité ?
-Mais…
-Tu as dit aussi qu’une princesse est gracieuse, intelligente et jolie. Je ne sais pas pourquoi ton monde voit les princesses ainsi mais cette vision est erronée. Une princesse est quelqu’un qui se préoccupe des autres et c’est exactement ce que tu fais. Quand je te vois t’occuper des chats de notre maison j’en ressens de la jalousie car je n’ai pas droit à ce traitement. Je ne t’en blâme pas ne t’en fais pas mais je rêve tellement de pouvoir être dans ton cœur…

Quoi ? Dans son cœur ? Il veut qu’elle l’aime ? Donc il ne veut vraiment pas se marier avant que ne naissent ses sentiments…. :

-Tu sais, tu dis que tu n’es pas jolie et que tu n’as pas de formes mais quand je t’ai vu dans cette robe j’ai eu tout le mal du monde à me retenir de te prendre contre moi. D’ailleurs c’est ainsi chaque jour…je te trouve resplendissante et ne souhaite que te garder pour moi. Je suis….un peu embarrassé de le dire mais…je n’aime pas les formes trop grosses….je préfère les petites…comme toi…

En entendant ça elle rougit encore plus…alors physiquement…elle lui plait ? Il ne ment pas ?...non elle n’entend pas de mensonge dans sa voix… :

-M…merci….
-Ce n’est pas une chose facile à admettre…je ne voulais pas que tu me prennes pour un obsédé…
-Non…non tu l’es pas…
-Je suis heureux que tu le dises….

Il prend son visage dans sa main, que ses yeux sont rouges….elle a dû pleurer un moment :

-Je t’aime ma princesse.

Yuzuyu ouvre les yeux en grand, surpris Seiji dit :

-Je ne te l’avais jamais dit ?
-N…non…
-Quelle grosse erreur de ma part…mais je vais réparer ça ne t’en fais pas, désormais je te le dirai en toute occasion….en tout temps…

Il embrasse le haut de son front et y reste un moment…le premier baiser qu’elle reçoit…c’est sur le front d’accords mais ça compte…c’est agréable en tout cas…Il recule et la regarde…elle veut faire quelque chose pour lui aussi….d’un coup elle embrasse sa joue et recache son visage contre lui aussi rouge qu’une pivoine. Seiji a les yeux grand-ouvert, il ne s’attendait pas à ça…mais ça lui donne un espoir, un espoir d’être aimé par elle :

-Je garderai ce souvenir toute ma vie, c’est un merveilleux cadeau. Au fait, ta jambe te fait encore mal ?

Ah tiens…oui c’est vrai sa jambe ! Sur le coup avec l’araignée elle n’y a plus fait attention…bah ça devrait aller même si elle aura sans doute une marque… :

-Je crois que j’aurais un bleu mais ça va…
-Je t’aiderai à marcher, tu dois avoir les jambes qui tremblent encore à cause de ce qu’il s’est passé…quand je t’ai entendu hurler puis m’appeler j’ai vraiment eu peur, il y avait tant de supplications dans ta voix…j’avais promis de te protéger en plus…
-C’est pas ta faute ! C’est moi qui suis partie !
-Laisse-moi au moins être responsable de mes actes.

Elle sent bien que de toute façon quoiqu’elle dise il va rétorquer…autant être d’accords avec lui… :

-…d’accords…
-Je te ramène, tu as besoin de repos.
-Merci.

De nouveau il se lève avec elle dans ses bras, elle a vraiment l’impression d’être une princesse…elle se sent mieux après avoir parlé avec lui…en plus il lui a dit qu’elle était jolie. Comment elle doit mettre ses bras au fait ? Pour l’instant ils sont repliés sur elle mais…bon tant pis ! Elle l’entoure de ses bras et colle son visage contre lui…autant qu’il ne voit pas qu’elle rougit ! Le prince la regarde attendri par son geste. Il espère vraiment qu’elle éprouvera des sentiments pour lui…il l’espère de tout son cœur…


topic à commentaire: http://fanfic-world-team.xooit.fr/t365-princesse-yuzuyu-chapitre-2-et-3.htm
_________________
http://siluafamae.forumgratuit.fr/forum.htm--> forum de rpg, pous les créateurs, vous créez le rpg que vous voulez! TOUS les types sont autorisés ^^



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 17 Avr - 15:16 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    愛fanfic-world愛 Index du Forum -> Plaine de Shinshu : Salle des auteurs -> Fanfictions originales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com