愛fanfic-world愛 Index du Forum
愛fanfic-world愛 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

pleurs d'ange chapitre 17, 18, 19 et 20

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    愛fanfic-world愛 Index du Forum -> Plaine de Shinshu : Salle des auteurs -> Fanfictions originales
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Halgorya
Original

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 1 232
Localisation: là où la vie me porte
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Ven 13 Avr - 12:42 (2012)    Sujet du message: pleurs d'ange chapitre 17, 18, 19 et 20 Répondre en citant

Bon le chapitre 17 est une mission hors la mission principale, j'avais besoin de faire passer du temps pour que le grand méchant mette son plan à exécution! J'ose espérer que le chapitre 18 vous plaira car il annonce la fin imminente! bonne lecture!

Désormais en possession des épées jumelles, le groupe se voit confier une autre tâche, les anges tentent de suivre les agissements de l’ange noir, en vain. Mais le temps qu’ils trouvent sa cachette il faut bien régler quelques problèmes. Entre autre celui d’un enfant d’ange. Le roi a découvert depuis peu que l’ange issu de l’enfant d’ange de feu l’avait retrouvé, cependant il éprouve quelques difficultés à entrer en contact avec lui. Le roi s’est dit que peut-être ils seraient aptes à remplir cette mission, car ce petit garçon, car oui c’est un garçon, peine et le roi a peur qu’il finisse par en tomber malade…
Après quelques jours de marche ils arrivent dans la ville, ni trop grande ni trop petite mais on voit bien qu’elle n’est pas pauvre pour autant. Bien selon le roi l’enfant d’ange ne sera pas dur à trouver :

-S’ils ressemblent autant à Chares qu’il l’a dit je sens qu’on va bien s’amuser…
-C’est une manière de voir les choses Meivan…
-Il a dit qu’il se donnait souvent en spectacle non ?
-Oui donc autant ouvrir les yeux et tenter de voir du feu.
-C’est pas dangereux ce qu’il fait maman ?
-Si mais comme la ville est encore debout je présume qu’il n’y a jamais eu d’accidents.
-Tu crois qu’on trouvera le garçon en même temps ?
-Si on en croit le roi oui, apparemment il serait toujours avec lui, enfin il essaierait du moins…

Ils arrivent sur une grande place où de l’agitation les attire, ils voient des cercles de feu virevolter, des colonnes de feu et tant d’autres, eh bien ils ont trouvé leur homme. Ils parviennent à le voir et mmh les yeux et les cheveux oranges, c’est bel et bien un enfant d’ange. Qu’il semble arrogant…il ne cherche qu’à attirer l’attention et il y arrive…Bon ils ont repéré l’enfant d’ange mais où est le garçonnet ? Il y en a plusieurs…cela dit étant donné sa nature il devrait se distinguer d’eux physiquement…voyons…pas celui-là…non plus…ah !
Aurora regarde tout près de l’estrade sur laquelle ce fanfaron d’enfant d’ange est monté, il y a un petite garçon aux cheveux bleu, elle ne voit pas ses yeux…cependant cette couleur de cheveux n’est certes artificielle. Il faudrait s’approcher un peu. Elle tente le tout pour le tout et se fraye un chemin à travers la foule, un peu plus et elle atteindra l’enfant ! Soudain une main se pose sur son épaule…elle se tourne et voit un homme…vu son allure il doit être l’organisateur de ce genre d’événement, que lui veut-il ? D’une voix assez forte pour que tout le monde l’entende il dit :

-Mesdames et messieurs ! Nous avons de la chance aujourd’hui ! L’enfant sanglante est ici !

Ne peut-il pas se taire ! Personne n’avait remarqué sa présence ! Et voilà que tout le monde la regarde à présent ! Seren et les autres sont coincés dans la foule et ne pourront pas venir l’aider…mais que lui veut-il à la fin !

-Allez mademoiselle montez sur scène.

Pardon ? Mais pour y faire quoi ! Il ne veut quand même pas qu’elle use de son pouvoir ? De toute manière elle ne peut pas volontairement. Qui plus est elle ne veut pas s’afficher ainsi ! Elle fait déjà assez d’effort pour passer inaperçue ! Bien vite il la pousse vers l’estrade, l’enfant ! Elle s’en éloigne ! Une fois sur place elle se sent un peu nerveuse…être observée ainsi ne lui plait pas du tout, surtout que cet enfant d’ange semble se complaire à l’observer…que cherche-t-il ? Il s’approche et se tourne ensuite vers la foule :

-On va pouvoir vous donner un grand spectacle ! L’enfant sanglante et le dieu du feu !

Le dieu du feu ? C’est ainsi qu’il s’est appelé ? Eh bien…il aime se valoriser on ne peut pas en douter…excepté qu’elle ne compte pas donner de spectacle, son pouvoir ne s’y prête pas et elle n’a pas du tout envie de participer à son petit jeu. Mais tant qu’elle est là autant voir si elle ne peut pas repérer à nouveau l’enfant…le voilà ! Ses yeux sont rouges, c’est bien lui l’ange ! On peut lire beaucoup d’espoir dans ses yeux…il veut vraiment que cet homme le remarque, le pauvre…il ne semble pas bien lotie…ses vêtements sont déchirés et son visage porte des traces de boue. L’enfant d’ange l’arrache à ses pensées et dit :

-T’en dis quoi ? On leur offre un beau spectacle !

De quel droit il la tutoie ? Autant mettre les choses au clair de suite car il semble pour le moins pénible….pour rester polie :

-Non merci, mon pouvoir n’est guère propice au spectacle et je ne le contrôle pas aussi bien que vous le vôtre.

Elle se demande vraiment comme un homme aussi insupportable et imbu de lui-même a pu donner naissance à un ange qui semble si doux et gentil…Visiblement sa réponse ne satisfait pas l’homme :

-Allez ! Si tu refuses je vais devoir recourir à ma botte secrète !

….mon dieu mais de quoi parle-t-il ? Ne peut-il pas simplement laisser tomber ? Et que compte-t-il utiliser ? Le charme ? Le prestige ? Rien de tout ça ne marchera :

-Non merci…
-Tu ne me laisses pas le choix !

Bon laissons tomber…elle se retourne pour partir mais une boule de feu passe à côté d’elle et s’écrase au sol. Elle se retourne d’un coup pour le voir les mains en feu. C’est ça sa botte secrète ? La provoquer et l’attaquer ! Mais quel idiot ce n’est pas vrai ! S’il fait ça ses pouvoirs vont vraiment s’éveiller mais il risque de ne pas aimer ça du tout ! Plus loin Seren voyant ça essaie de se frayer un chemin mais les gens, curieux de voir la suite, l’empêchent d’avancer, il doit vite arriver ! Sinon qui sait s’il ne va pas la blesser !

-Allez ne m’obliges pas à devenir sérieux, ces gens veulent du spectacle !
-j’ai dit non ! Mon pouvoir est trop dangereux pour en faire un jeu !
-Je suis sûr de pouvoir gérer tout ça.
-Ne parlez pas de ce que vous ne connaissez pas !
-Tu es têtue décidément…en garde !

Il se lance sur elle, quoi ! Elle fait un mouvement de côté pour l’esquiver et tombe, elle se tourne et le voit, il est déterminé à la faire réagir…mais il est fou ! Il lance des salves de feu tout autour d’elle ! Elle met ses bras autour de son visage pour se protéger ! Elle n’a aucun moyen de défense ou d’attaque à part par ses pouvoirs ! Il va vraiment finir par la blesser. Elle tente à plusieurs reprises de lui échapper mais à chaque fois il l’empêche de bouger plus. Voyant l’urgence Seren se tourne vers Meivan :

-Va l’aider !
-J’aimerais bien mais avec tout ce monde je peux pas déployer mes ailes !
-Nelly tu peux pas te faufiler ?
-J’essaye papa mais les gens arrêtent pas de bouger !
-Il faut vite la rejoindre si on ne veut pas un massacre !
-Il faut faire une diversion pour éloigner la foule !
-Tu as une idée ?
-Oui…enfin j’espère que ça va marcher !
-Alors vas-y !

Meivan parvient à sortir de la foule et trouve un endroit tranquille, il déploie ses ailes et s’envole vers le ciel. Nelly le regarde faire…maintenant qu’elle y pense…c’est quoi le pouvoir de Meivan ? A part le combat…normalement il en a un bien à lui mais…est-ce qu’il s’est déclaré ? Elle reporte vite son attention sur Aurora en l’entendant pousser un cri, cet idiot s’amuse à l’entourer de feu manquant à chaque fois de la brûler !! Seren est vraiment fou de rage et n’hésite pas à pousser brutalement les gens. Ca ne fait pas grand-chose à part les inciter à le repousser à leur tour.
Aurora a vraiment du mal à se calmer, elle voudrait lui donner une leçon mais si elle se laisse aller son pouvoir risquerait de toucher des innocents. L’homme écarte le feu d’elle d’un coup et la regarde :

-Enfin !

Quoi enfin ? Il fixe ses yeux…oh non ! faites qu’ils ne brillent pas ! Il se tourne vers la foule et dit :

-Mesdames et messieurs ! Le véritable spectacle va commencer ! J’ai réussi à activer son pouvoir ! Voyez ses yeux ! Ils brillent ! C’est le signe que son pouvoir est actif !

Non ! Elle doit à tout prix se calmer ! Ou du moins éprouver de la peur ! Ca bloquera ses pouvoirs ! mais elle est tellement remontée contre lui ! A genoux elle tente du mieux qu’elle peut de concentrer les effets de son pouvoir sur elle, c’est douloureux mais mieux que si les autres en pâtissent… Bien sûr l’autre le remarque et s’élance vers elle :

-Ah non ! Tu n’as pas le droit c’est de la triche !

Soudain un grondement retentit dans le ciel, celui-ci se colore en vert faisant pleuvoir sur la foule une multitude…de serpents, par chance aucun n’est venimeux mais cela suffit à disperser la foule laissant à Seren et Nelly l’occasion de rejoindre Aurora, celui-ci la prend contre lui :

-Je suis là Aurora ! Calme-toi !

Il l’embrasse dans l’espoir de calmer son pouvoir et sa douleur, bien sûr comme à chaque fois ça marche. Nelly regarde en l’air :

-Où est Meivan !

Juste après avoir dit ça elle le voit redescendre….en chute libre et percuter le sol, elle va directement vers lui :

-Meivan ! réponds-moi !
-…ça va…enfin je crois…j’ai dû me casser un truc…
-T’aurais pu mourir ! Mais…qu’est-ce qui s’est passé ? Ces serpents…c’est toi ?
-Oui…je voulais créer de la pluie…
-C’est ton pouvoir ?
-Si on veut….avec mon arme je peux frapper le ciel…pour qu’il en sorte quelque chose…mais j’ai un pouvoir aléatoire…je ne peux pas prévoir ce qui tombera…et ça me fatigue…
-Ils sont dangereux ?
-Non…j’ai réussi au fait ?
-Oui, Seren est arrivé à temps.
-Et cet abruti d’enfant d’ange ?

Nelly regarde vers lui. Aurora a sa tête sur l’épaule de son fiancé, elle se repose de ce qu’elle vient de vivre. Seren fusille l’enfant d’ange du regard et dit :

-Mais à quoi tu pensais !
-Si elle avait été plus coopérative ça serait pas arrivé !
-Quoi ! Tu as failli la tuer et tout ce qui t’intéresse c’est ton spectacle !
-Et alors !
-Va-t-en ! Tu en as assez dit et assez fait !

L’enfant d’ange s’en va en jurant, l’enfant le suit essayant de lui parler sans succès, il n’entend rien, visiblement il n’a pas été en contact direct avec son pouvoir…Seren retourne son attention sur Aurora, d’une voix douce il dit :

-Tu vas bien mon Aurora ?
-Je crois…je suis fatiguée…
-J’ai vraiment eu peur pour toi…si je revois cet homme je crois que je vais vraiment exploser !

Meivan se relève comme il peut en se tenant le bras, avec l’aide de Nelly il arrive près de Seren :

-C’est vrai que ce type est une vraie ordure, il est pire que Chares.
-Ca va toi ? Ton bras est cassé non ?
-T’inquiètes pas ça guérira, on devrait aller se reposer, on cherchera le gamin demain…
-Je l’ai déjà trouvé.
-C’est vrai ? Bon, demain on le retrouve et on essaie de raisonner cet abruti fini…
-Il faut trouver un endroit où se reposer.
-Excusez-moi….je peux vous amener chez moi si vous voulez.

Tous se retournent pour voir que la personne qui leur a proposé leur aide n’est autre qu’un petit garçon…aux cheveux bleus et aux yeux rouges :

-C’est lui…
-Vous m’avez entendu ?

C’est vrai…ils l’ont entendu, comment ça se fait ? Etrangement tout le monde regarde Nelly et Meivan, celui-ci prend la parole :

-Moi je peux l’entendre parce que je suis un ange, Nelly je suppose que c’est parce qu’elle est comme lui. Pour Aurora et Seren eh bien comme ils entendent Nelly je pense que vous êtes en mesure d’entendre les autres aussi…

Ca semble logique, ce sera pratique en tout cas…au moins cette journée aura eu un côté positif malgré la rencontre avec….lui. Seren soulève Aurora et se dirige vers le garçon…pourquoi a-t-il une marque rouge sur le visage ? On dirait qu’il est tombé ou qu’il s’est cogné contre quelque chose. Le garçonnet les guide alors vers « sa maison »…le pauvre, il vit dans une vieille cabane en ruine, comment se nourrit-il ? Comment se lave-t-il ? Et la nuit il doit avoir froid ! Ce sont ce genre de questions qu’Aurora se pose en regardant la demeure de l’enfant.
Une fois dedans ils ne peuvent que constater l’état de délabrement dans lequel l’enfant vit, malgré ça il sourit et fait des pieds et des mains pour qu’ils se sentent bien. Seren s’assoit contre un mur en cajolant Aurora, Nelly pendant ce temps regarde la blessure de Meivan :

-Tu as encore mal ?
-Je t’ai dit de pas t’inquiéter, tu vas voir ! Je vais juste prendre ma forme d’ange et ma blessure se soignera toute seule !
-C’est pratique ça !
-Oui, c’est l’une des premières choses qu’on nous apprend.

Meivan ferme les yeux et doucement ses ailes se déploie, une douce lumière entoure alors son bras commençant la guérison. Le garçon le regarde avec des étoiles dans les yeux :

-Tu es fort !
-Pas tant que ça mais merci.
-Dis-moi, cette marque sur ta joue, comment tu t’es fait ça ?

Le garçon semble alors gêné, comme s’il cherchait un moyen de s’expliquer :

-Ben…je suis tombé !
-Menteur.
-Mais…non !
-Je suis un ange je sens ça ! Mais vu comment tu réponds pas besoin de pouvoir pour savoir que tu mens.

Malgré ça il reste silencieux, il a peur de leur dire ? Pourquoi ? Mmh serait-ce…lui ?

-Allez dis-nous…qui t’a fait ça ?

Il redresse la tête, comment elle a deviné que c’est quelqu’un qui lui a fait !...mais est-ce qu’il doit le dire pour autant ?...vu qu’ils ont deviné peut-être qu’il devrait leur dire mais bien leur expliquer sinon ils vont le détester encore plus :

-Je…je l’ai suivi comme d’habitude, je l’ai appelé mais il m’entendait pas…mais il a entendu mes pas et il s’est retourné, sans le faire exprès son coude a atterri contre ma joue mais c’était involontaire ! Et puis il s’est excusé !

Elle le savait, cet homme blesse les autres même involontairement…bien vite le garçon se remet à parler :

-Mais vous allez bien madame ? je sais qu’il est parfois un peu excessif mais c’était pas pour vous faire peur ou vous blesser j’en suis sûr !
-Je vais bien ne t’en fais pas.
-Tu dis toujours ça maman même quand tu vas pas bien !

Le garçon s’approche alors de Nelly et dit :

-Tu as de la chance d’avoir trouvé ta maman !
-Mais je suis sûre qu’il va t’entendre ! On va t’aider !
-C’est vrai ?
-Mais oui ! Pas vrai maman et papa !
-Oui, quitte à lui coller des baffes.
-C’est ton papa ?
-Oui ! Parce que c’est l’amoureux de maman et qu’en plus il lui a fait un bébé !
-Nelly…ne…ne dis pas ça, on en sait rien pour le moment !
-Moi si ! C’est mon intuition qui le dit !
-Plutôt ton envie non ?
-Non ! J’en suis sûre et certaine et c’est tout !

Le garçon les regarde, fasciné, on dirait une vraie famille ! C’est à ça que va ressembler sa vie quand il l’aura entendu alors ? Il a hâte ! Plus qu’avant ! Le soir Meivan sort pour aller chasser quelque chose, autant que cet enfant mange quelque chose de convenable pour une fois ! Une fois rassasiés ils s’endorment avec une question en tête pour tous : que faire demain ?...pourvu que ça ne les empêche pas de dormir…
Au réveil Aurora constate que Seren a les yeux ouverts, depuis combien de temps est-il réveillé ? Il l’observe en souriant, ainsi tous les matins seront comme ça, sous le regard tendre de son fiancé…ça ne lui déplait pas au contraire :

-Tu as bien dormi ma chérie ?

Encore ces surnoms plein d’amour, elle en rougit encore…saura-t-elle s’y faire ? Peut-être mais les effets seront les mêmes, elle lui sourit et répond :

-Très bien merci et…

Sans qu’elle puisse continuer il la serre contre lui avec un grand sourire :

-Ce que t’es belle quand tu rougis !!!
-Tiens…il est réveillé lui…

C’est Meivan qui, réveillé par Seren, râle déjà de bon matin…Nelly se réveille aussi et regarde ses parents :

-Mais il a raison papa !
-Bon…allons retrouver l’autre…

Une fois le garçon réveillé ils le suivent, après tout lui seul peut savoir exactement où il est. Ils le retrouvent dans une clairière, que fait-il là-bas ? Visiblement il s’entraine, cependant son entrainement prend vite une autre tournure. Un groupe d’homme débarque, observons un peu la scène avant d’agir, le premier homme s’approche :

-Tu nous as bien humiliés hier ! Mais tu as fait une erreur en nous laissant en vie !

De quoi parlent-ils ? Bien vite ils sortent les armes, voyons comment cet homme s’en sort autrement que par spectacle…mais le garçon ne l’entend pas de cette oreille et s’approche d’eux. Ils n’ont pas remarqué sa présence ? mais il pourrait être blessé ! Aurora veut se jeter vers lui mais Nelly la retient, en chuchotant elle dit :

-Peut-être que comme ça il sera en contact avec la source de son pouvoir et qu’il se fera entendre non ?
-Oui…mais j’espère que ça ira…la source c’est le feu et il peut être dangereux…

L’enfant d’ange fait apparaitre du feu dans ses mains et sourit :

-Humiliés ? Vous y allez un peu fort, c’est vous qui avez agressé ces personnes, moi je n’ai fait que les défendre, ne vous plaignez pas que je vous ai laissé la vie sauve !

Donc il sait aider les gens, eh bien peut-être n’est-il pas aussi stupide qu’il n’y parait. Les autres se jettent contre lui, malheur l’enfant passe à chaque fois d’un coup qui aurait pu le blesser gravement ! Et l’autre qui ne se rend compte de rien ! Il utilise le feu comme un jeu ! Bien vite la plupart des brigands s’enfuient, pas très courageux pour des hommes qui voulaient se venger…mais au moins l’enfant sera sans doute plus en sécurité…Alors qu’il n’en reste qu’un l’enfant d’ange fait tourner du feu autour de lui, non ! L’enfant se prend le feu de plein fouet et pousse un cri de douleur faisant se retourner l’homme, il…l’a entendu ? De suite il vient vers lui et d’un ton paniqué dit :

-Oh non ! Ca va ? Je suis désolé !! je ne voulais pas te toucher !

Le brigand veut en profiter pour l’attaquer par derrière mais ses bras s’immobilisent, Aurora sort de sa cachette bien vite suivie par les autres. Seren s’approche de lui avec les épées doubles en main et le pointe de l’une d’elle :

-Va-t-en et t’avises pas de revenir…

Le brigand ne se fait pas prier et part, une fois assez loin il devrait retrouver la mobilité de ses bras…espérons qu’il en fasse un meilleur usage à partir de maintenant. Tous se tournèrent vers le garçon, il souriait malgré sa brûlure :

-Je vais bien papa !
-Papa ? Mais…de…laquelle ?

Quoi ? Il a entretenu des relations avec plusieurs femmes ?...elle qui pensait qu’il y avait du bon en lui…bon autant lui expliquer, Aurora s’approcha :

-Ce n’est pas ce que vous croyez…

Tout en soignant l’enfant elle lui explique, elle a l’impression d’être d’un autre monde vu comme il la regarde, à croire qu’il ne parvient pas à la croire…cependant une fois les soins finis l’enfant s’accroche à lui :

-Je suis content !!
-Euh…je…moi aussi…je ne savais pas pourquoi tu ne parlais pas…mmh tu veux rester avec moi ? A deux je suis sûr qu’on peut faire des spectacles grandioses !

Encore cette idée de spectacle ? décidément c’est bien ancré en lui mais l’enfant saute de joie, après tout il veut juste être avec lui…qui sait si cet idiot va changer mais la présence de cet enfant va peut-être le bousculer un peu…espérons car il ne peut pas tomber plus bas…enfin elle espère…
Chez les anges on parle alors de la fameuse bibliothèque… :

-Quels livres ont été pris ?
-Les grimoires de contes…on ne comprend pas mais d’après ce que vous nous avez dit sur son sang il était là c’est sûr et certains…
-Quels contes ?
-Ceux concernant les anciennes créatures ainsi que quelques artéfacts.
-….il faut à tout prix comprendre ce qu’il compte faire, plus le temps passe plus il a l’occasion de parfaire ses méfaits…
-Sire, je crois que le seul moyen serait qu’ils viennent ici afin d’être entrainés, ils ont déjà fait leurs preuves après tout.
-Vous avez raison, c’est sans doute le mieux à faire…





Depuis leur mission sur l’enfant d’ange on peut dire que les jours se sont écoulées de manière tranquille…ce qui au final n’est pas une très bonne nouvelle, ça ne présage qu’une tempête. Alors qu’ils sortent d’une auberge une jeune femme vient les aborder :

-Bonjour à vous, je suis venue au nom de sa majesté, nous souhaiterions que vous veniez dans notre pays.
-Pardon ?
-C’est une ange Aurora, tu es…une des messagères du roi non ?
-Tout à fait. Acceptez-vous l’invitation du roi ?
-Eh bien…oui bien sûr !
-Suivez-moi je vous prie.

Elle a l’air tout à fait gentille, elle semble heureuse de les voir en tout cas…quand elle y pense, quand ils ont rencontré Meivan il a dit que le roi parlait d’eux, Chares l’a aussi mentionné et durant l’épreuve ils les ont surveillé lors de leur déclaration…mais qu’est-ce que le roi peut-il bien raconter sur eux ! Visiblement ils sont plutôt bien vu mais elle espère qu’il n’en a pas trop fait sinon ça va être très gênant…
Ils arrivent près d’une porte en pierre, curieux elle ne semble pourtant pas mener quelque part…l’ange l’ouvre et derrière la porte se dessine un paysage lumineux et chaleureux. C’est…l’endroit où vivent les anges ? C’est vraiment magnifique, on dirait qu’il n’y règne aucun mal…tout semble fait pour détendre les visiteurs et les accueillir. D’ailleurs…il y a une foule assez grande d’ange qui les observe…mais…ils étaient tous au courant ? Oh non faites que le roi n’ait pas organisé un quelconque comité d’accueil ou banquet ou…autre chose ! En parlant du roi le voilà qui arrive tout sourire :

-Ah vous voilà ! J’étais impatient de vous voir ! venez, venez ! On a organisé une petite fête de bienvenue pour vous ! En ces temps troublés ça fait du bien de se détendre ! Et je crois avoir compris que Seren et toi avait consommé vos fiançailles !

…mais comment le sait-il ! Et pourquoi l’a-t-il dit ainsi devant tant de monde ! Aurora et Seren prennent tous les deux une teinte rouge ce qui ne s’arrange pas avec les bavardages des anges qui trouvent ça « mignon » la manière dont ils réagissent et qu’ils ont hâte de voir jusqu’où ça va mener. Bien vite ils arrivent jusqu’à un palais entièrement blanc, curieusement ça n’éblouit pas, elle aurait cru qu’un blanc comme celui-ci allié à la lumière ferait mal aux yeux mais ce n’est pas le cas.
Dans la salle ils peuvent voir qu’une grande table a été dressée, eh bien…il ne lésine pas sur les détails le roi…Des anges tirent alors Aurora vers une salle :

-On va vous habiller mademoiselle !
-Quoi ?
-Je pense que du blanc lui ira très bien non ?
-Moi aussi !
-Mais…
-Pas de mais mademoiselle ! Suivez-nous !

Mais du…blanc, non pas de blanc ! Si jamais elle est mouillée ça va être transparent ! Mais elle n’a pas le choix et bien vite elle se retrouve coiffée et habillée. Lorsqu’elle ressort elle voit que Seren a aussi eu droit à un traitement de faveur. Il…est vraiment beau comme ça, elle n’a pas l’habitude de le voir comme ça, Seren sourit en la voyant et la serre doucement contre lui :

-Tu es vraiment très belle ! je t’aime !!
-Merci, toi aussi tu es très beau et je t’aime aussi….beaucoup…

La petite fête se passe bien, ils en oublieraient presque l’ange noir et ses manigances. A la fin de la soirée le roi leur demande de venir à côté de lui…que compte-t-il faire ? Non pas qu’elle soit méfiante mais son sourire en dit long…va-t-il encore trouver quelque chose pour les gêner ? Eh bien… :

-Aurora ! Approche-toi s’il-te-plait !

Elle ne comprend pas très bien mais s’approche, de suite il se penche et…pourquoi observe-t-il son ventre avec autant d’insistance….c’est plutôt gênant…il y pose sa main et sourit. Il se redresse et fait face à l’assemblée :

-Je vous prierai de m’écouter ! Notre jeune Aurora….porte un enfant !

…quoi ? Elle est vraiment….enceinte ? Mais…bon il y avait une chance qu’elle le soit mais ce n’était pas obligatoire…mais…elle porte l’enfant de Seren…Elle met ses mains sur son ventre et l’observe…une vie se développe en elle…elle qui pensait ne pouvoir apporter que la mort elle crée une vie…Des larmes commencent à couler de ses yeux et parcourent son visage, Seren la serre contre lui callant le dos de la future mère contre son torse, il dépose ses mains sur celles de sa fiancée et la regarde, elle lève son visage…il pleure lui aussi… :

-Je suis sûr que tu feras une super mère Aurora !
-Merci…tu feras un père idéal Seren.

Nelly se place de suite face à sa mère et sourit :

-Je vais l’avoir alors mon frère ou ma sœur maman ?
-Oui…d’ici quelques mois tu l’auras ma puce.
-Oui !!! Je suis contente !!
-Un père comme toi…je le plains cet enfant !
-Jaloux !
-Mais oui bien sûr ! Déjà je suis trop jeune pour être père !

Après une énième dispute entre Meivan et Seren ils sont guidés vers une demeure pour s’y reposer. Ce qu’elle est grande ! Elle doit abriter bon nombre de personne. Eh bien non, elle a été réservée pour eux, comme elle est récente elle n’a pas encore pu accueillir de personne donc il a été décidé que ce serait la demeure des invités du roi durant leur séjour chez eux. Nelly court dans toutes les pièces pour les découvrir chacune en détails. Meivan les découvre à son tour mais en marchant, il aimerait bien courir comme Nelly mais s’il le fait il va se faire traiter de gamin…Après une visite relativement longue il fait l’admettre, surtout parce qu’à chaque fois quelqu’un se perdait dans la maison et qu’il fallait le retrouver, ils se couchent, pour une fois ils dorment sans aucun danger autour d’eux…
Autour d’eux non…mais plus loin il se trame quelque chose…dans une demeure qui ressemble plus à un temple qu’à une résidence se trouve un individu qui a trouvé ce qu’il cherchait. Il s’approche d’un socle où repose un objet de verre, un vase aux ornements….curieux…un sourire se dessine sur le visage d’un ange…noir…approchant ses mains de l’objet il dit :

-Je t’avais prévenu de m’arrêter avant qu’il ne soit trop tard. Je me demande quelle tête il fera en voyant son peuple…mourir…

Il pose ses mains sur le vase et une lumière pourpre s’en échappe, elle s’élève dans le ciel et éclate dispersant nombre de cristaux…
Chez les anges le soleil se lève doucement comme s’il ne savait pas lui-même ce qu’il va découvrir…Nelly entre rapidement dans la chambre de ses parents, paniquée elle les réveille :

-Maman ! papa ! Réveillez-vous vite !!
-Nelly ? Qu’est-ce qui t’arrive ?
-C’est Meivan ! Il va pas bien !
-Quoi !

Ils se lèvent vite et rejoignent la chambre de l’ange, ils le voient en sueur agrippant les draps, il semble souffrir et sa pâleur est effrayante. Aurora pose sa main sur son front, il est brûlant !

-Meivan ! Tu m’entends ?
-Je vais chercher quelqu’un !

Seren sort de la résidence et déambule dans les rues, personne ? Mais où sont-ils tous ! Bien vite il croise le roi, lui aussi semble chercher quelqu’un :

-Seren, as-tu vu un ange dans la rue ?
-Non, c’est bizarre, et Meivan est très malade !
-Quoi ?...attend !

Il entre dans une maison et en ressort peu de temps après la mine défaite :

-Les anges….sont tous malades…
-Quoi ? Comment s’est possible !
-Allons rejoindre Aurora et je vous expliquerai à tous…

Le roi et Seren entrent dans la chambre de Meivan, Aurora lui a mis une compresse froide sur le front mais ça ne semble rien faire, le roi l’observe puis dit :

-C’est bien ce à quoi je pensais…
-Quoi donc ?
-Le vase de verre.
-Encore un artéfact ?
-Oui, j’avais demandé à mes érudits de chercher tous les artéfacts même ceux issus de légende, parmi eux il y a le vase de verre…on croyait que c’était une légende mais là le doute n’est plus permis.
-Ce vase…il a le pouvoir de rendre les anges malades ?
-…pas malades…mourants…

Mourants ?...mais alors cette fièvre que Meivan a…va causer sa mort ? Nelly commence à pleurer et regarde le roi :

-Je veux pas que Meivan meure !!
-Mais…et vous ? Vous n’êtes pas mourant.
-Non, car je possède ceci.

Il leur montre un pendentif aux formes recourbées et élégantes, il est nacré et scintille au contact de la lumière :

-Chaque roi possède ce pendentif, il protège des maux afin de prévenir tout attentat contre lui.
-Il peut soigner les autres anges ?
-Non, pour les soigner il faut briser le vase.
-C’est tout ?
-Selon la légende oui mais le seul apte à le faire est un ange qui n’est pas de sang royal.
-A cause de pendentif, c’est un moyen pour éviter qu’il ne soit détruit…comme tous les autres anges sont mourants ça préserve le vase.
-Oui. Je pense que c’est ça que préparait l’ange noir, il y a peu il a été dans une ancienne bibliothèque, il devait chercher l’emplacement de ce vase.
-Où est-il ?
-Dans un vieux temple mais son emplacement est flou, on le dit à l’est de montagnes sans préciser lesquelles.
-Voilà pourquoi il a mis tant de temps à réagir, il cherchait la bonne montagne.
-Oui, ces montagnes ne sont pas chez les humains mais chez les anges…
-Votre majesté, avez-vous appris qui est cet ange ?
-Oui, hier soir juste après le bal. Un de mes érudits a trouvé un manuscrits très ancien, rien que le feuilleter risquait de le détruire ce fut donc long pour le consulter. A l’époque des premiers anges ceux-ci oscillaient entre le bien et le mal, ne pouvant contrôler leurs pulsions obscures ils les ont enfermées dans un artéfact, il devenait de plus en plus noir à chaque utilisation. Mais la génération suivante a réussi à contrôler ses mauvaises ondes jusqu’à arriver jusqu’à nous qui sommes, de point de vu de l’alignement, égaux aux hommes. Les bons restent, les mauvais sont châtiés. Mais cet artéfact des premiers anges a été oublié, grosse erreur de nos ancêtres. Avec le temps son pouvoir a macéré et a donné naissance à cet ange noir.
-C’est pour ça qu’il n’a pas de visage.
-Oui, c’est un concentré de noirceur, il n’a pas de but comme la vengeance ou autre chose d’humain mais ne connaissant que le mal il veut le déployer et le répandre. Vous allez devoir le combattre, Nelly je sais que ton pouvoir est jeune mais tu vas devoir faire tout ton possible pour changer son sang afin qu’Aurora puisse le tuer.
-Je ferai de mon mieux !
-Je pourrai le tuer avec ces épées non ?
-Je ne sais pas si elles suffiront, de plus je doute fort qu’il combattra seul, n’oubli pas qu’il peut faire apparaitre des âmes noires.
-Et pour le vase ?
-Je vais donner mon pendentif à Meivan, il le protègera de la maladie.
-Mais alors vous…
-Il vous faudra être rapide. La maladie emportera les anges d’ici deux ou trois jours.
-Monsieur le roi…je suis un ange moi aussi alors pourquoi je suis pas malade ?
-Le vase a été crée il y a longtemps, il ne vise donc que les anges purs, tu es un nouveau genre d’ange il ne peut donc pas te toucher.

Le roi s’approche de Meivan et doucement retire son pendentif, il le lui passe autour du cou et dans le même temps le jeune homme ouvre les yeux pendant que le roi s’effondre sur le lit. De suite Aurora vient vers lui, celui-ci, encore conscient, dit :

-Ne t’en fais pas…je vais bien…faîtes vite.

Meivan se lève et en voyant le roi et le pendentif de celui-ci autour de son cou dit :

-Qu’est-ce qui se passe !

Après un bref résumé Meivan et Seren mettent le roi sur le lit et tous sortent :

-Par où aller !

Ils n’ont pas le temps de répondre qu’une ombre se montre devant eux, l’ange noir. Il est sans doute venu voir son œuvre et semble s’en délecter mais une chose le surprend, cet ange…comment se fait-il qu’il ne soit pas mourant ? Et où est le roi. Serait-il possible que…oh…c’est trop beau pour être vrai, le roi a renoncé à sa santé pour un pitoyable ange de bas étage, il ne pouvait faire pire bêtise mais cela lui va. Il tuera ce roi sans le moindre effort au final. Seren dégaine aussitôt les épées doubles :

-Toi ! Où est ce vase dis-le-nous !
-Ainsi vous êtes au courant, je suppose que c’est pour cela qu’il est toujours en bonne santé. Qu’à cela ne tienne vous ne les sauverez pas. Mais si je suis venu c’est pour autre chose que de me battre. Souviens-toi de ce que je t’ai dit gardien…le moment est venu !

Seren se jette alors vers lui avec la ferme intention de le contrôler mais comme la dernière fois la noirceur de l’ange est trop forte pour permettre un contrôle parfait. Bien que ralenti la créature en reste rapide, trop rapide pour l’empêcher d’agripper le bras d’Aurora et de l’amener en l’air, cependant cette épée noire le gêne, il ne peut pas se déplacer comme il le souhaite. Il plante alors ses griffes dans la jambe d’Aurora lui arrachant un cri, Seren se fige de suite :

-Tu as le choix gardien, soit tu lâches le contrôle que tu exerces sur moi soit la prochaine fois il est possible que le coup ne soit pas aussi tendre que celui-là.

Que doit-il faire ? S’il le laisse partir nul doute qu’il va en profiter pour faire souffrir Aurora ! Mais si jamais il refuse le résultat sera le même !

-Ne l’écoute pas Seren ! je suis résistante ne t’en fais pas !

L’ange noir déplace alors ses griffes sur le cou de la jeune fille, Seren lâche alors son contrôle sur lui effrayé à l’idée de ce qu’il s’apprêtait à faire. L’ange noir sourit et en profite pour partir sous les yeux de ses ennemis. Seren est vraiment furieux, il n’a pas pu protéger celle qu’il aime, pire que tout elle a été blessée. Cependant…l’ange noir a commis une erreur :

-Papa t’en fais pas on va la retrouver !
-Mais oui ! Nelly tu es reliée à ta mère ! Tu sais où elle est à chaque instant !

Meivan déploie ses ailes et s’élève un peu, il leur tend ses mains :

-On a pas le temps de courir je vais voler avec vous autant que je pourrais !
-Nelly, on te fait tous confiance ! Mène-nous vers Aurora !
-Oui papa !

Ils saisissent les mains de Meivan qui s’envole guidé par Nelly. Plus loin l’ange noir arrive dans ce temple, il aurait aimé en sortir le vase mais visiblement il ne peut pas bouger de cet endroit, quel dommage…Il arrive dans une chambre et lance la jeune fille sur le lit vieillot, elle se redresse et saute du lit mais sa jambe la faisant souffrir elle se tient contre un meuble :

-Allons je ne vais rien te faire, pourquoi tant de méfiance ?
-Je sais ce que vous êtes mais vous ne gagnerez pas !
-Oh ? Tu le sais ? Eh bien ça ne change rien pour moi. Mais tes yeux brillent, quel dommage que tu ne puisses faire usage de ton pouvoir sur moi.
-Je n’ai pas besoin de pouvoir pour me défendre contre vous !

Elle s’élance vers lui prête à lui porter un coup, l’ange noire attrape son poing, il ferme le sien et le lance vers son ventre, Aurora se fige au même instant que le poing de l’ange à quelques millimètres de sa cible. Il sourit :

-Tu ne tiens pas à ce que je touche cet endroit n’est-ce pas ?

Elle se contente de le regarder avec mépris, il la lâche et recule :

-Je me demande ce que donnera ton union avec ce gardien…cela mérite d’être vu. Mais je suis curieux d’une autre chose, ai-je moi aussi la capacité de créer la vie ? C’est à tester, qu’en dis-tu ? tu portes-tu volontaire ?
-Jamais !
-Que tu es difficile mais peut-être n’auras-tu pas le choix. J’ai des choses à vérifier je te laisse mais ne t’en fais pas je reviendrai.

Il sort de la pièce, c’est le moment ! Aurora tente de sortir mais le porte semble entourée d’une force la repoussant…la fenêtre ! Elle s’y dirige et…c’est la même chose…mais alors elle est coincée ici !...que faire ?...pour l’heure elle doit se soigner…ou du moins appliquer un bandage sur sa jambe. Elle déchire les draps et se fait grossièrement un bandage, ce n’est pas parfait mais ça tiendra…Sans s’en rendre compte elle s’endort sur le lit, il faut croire que son échange avec l’ange noir l’a fatiguée…elle rêve…où est-elle ? Ce lieu est sombre…elle ne parvient pas à voir une quelconque âme…soudain elle en voit une…lui ! L’ange noir ! Il sourit et fonce vers elle, elle met ses bras devant elle pour se protéger, l’ange noir passe au travers de la jeune fille…où est-il ? Elle se sent…différente…baissant les yeux elle voit une chose qu’elle aurait préféré ne jamais voir…son ventre ! Il…est rond ! Comme si elle portait l’enfant de cette…chose….Elle se réveille en sursaut poussant un hurlement de terreur, de suite elle regarde son ventre…il est normal…elle place ses bras devant dans un mouvement maternel, le visage défait, les larmes aux yeux elle entend une voix :

-As-tu bien dormi ?

Elle tourne la tête…lui ! Depuis quand est-il là ! Il est adossé au mur et semble apprécier la vue qu’il a, une jeune fille qui le regardait avec mépris se réveille en sursaut et terrifiée, quel beau spectacle. Aurora se remet comme elle peut et…ce rêve…il n’est pas normal :

-Ce rêve…
-Tu n’as pas aimé ? je pensais que voir un brin du futur te ferait plaisir.
-Jamais je ne porterai votre enfant !
-Tu n’en décideras pas, une fois que tu auras mis au monde l’enfant du gardien tu prépareras le mien, je me demande quelle tête il fera lorsqu’il me verra tourmenter celle qu’il aime et son enfant, ce sera sans doute moins plaisant que le tête qu’il fera en te voyant unie à moi et portant mon enfant.
-A quoi cela vous mènera-t-il !!
-Ces épées…je les voulais vraiment tu le sais ? Et il me les a prises, alors quoi de plus naturel que je lui prenne ce qu’il a de précieux ? Je le lui ai dit, je prendrai ce qu’il aime et je le briserai.

C’est un monstre…un véritable monstre ! Il sort à nouveau laissant à Aurora le soin d’imaginer la suite. Elle s’avance vers la fenêtre…faîtes qu’il arrive vite…elle sait qu’il viendra elle en est sûre…

-Meivan tu tiens ?
-Ca va…
-Je crois pas tu es à bout de force !
-Ca ira t’en fais pas, Nelly c’est encore loin ?
-Je sens maman près de ces montagnes là-bas !
-A l’est…il faut trouver ce temple et au plus vite !
-On a un plan au moins ?
-Oui, tu vas chercher le vase et le briser, pendant ce temps avec Nelly je chercherai Aurora. Tu devras vite briser ce vase, avec un peu de chance les anges viendront nous aider une fois l’artéfact détruit !
-J’espère ! Mais…je vais me retrouver seul ! Et comment je vais faire pour le trouver cet artéfact !
-Il doit dégager une certaine aura non ?
-Logiquement oui….mmh attends, ce pendentif me protège de ses effets non ?
-Oui pourquoi ?
-Les contraires s’attirent comme on dit, je pense que plus je m’approcherai plus le pendentif va réagir.
-En faisant quoi ?
-Ca j’en sais rien je verrai…enfin si ma théorie est exacte…
-Le temple ! Papa je le vois !

A flanc de montagne un bâtiment imposant fait face aux visiteurs, il semble les mettre en garde contre un danger imminent… Seren fixe ce lieu, c’est ici qu’il la retient…et c’est ici que sera sa tombe !


topic des commentaires: http://fanfic-world-team.xooit.fr/t361-pleurs-d-ange-chapitre-17-et-18.htm
_________________
http://siluafamae.forumgratuit.fr/forum.htm--> forum de rpg, pous les créateurs, vous créez le rpg que vous voulez! TOUS les types sont autorisés ^^



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 13 Avr - 12:42 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Halgorya
Original

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 1 232
Localisation: là où la vie me porte
Féminin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent

MessagePosté le: Dim 15 Avr - 11:07 (2012)    Sujet du message: pleurs d'ange chapitre 17, 18, 19 et 20 Répondre en citant

bon je mets les deux derniers chapitres ici! Oui oui les deux derniers!! Bonne lecture Wink

Il viendra….elle est persuadée qu’il cherche l’endroit où elle est.

-Regarder par cette fenêtre ne le fera pas venir plus vite tu le sais ça ?

Aurora se retourne…encore lui, ne peut-il pas la laisser en paix ? Elle ne peut pas sortir de cette pièce, elle a dû supporter son rêve et doit supporter ses bavardages inutiles ! N’est-ce pas suffisant ! Il s’approche aussi de la fenêtre, Aurora s’en éloigne de ce fait les bras toujours devant son ventre, c’est comme un réflexe, comme si elle ne voulait pas qu’il ait le moindre contact avec cette vie qui se développe en elle. Il regarde par la fenêtre puis la regarde elle :

-Inutile d’être sur tes gardes, je t’ai déjà dit que je voulais que tu mettes cet enfant au monde je ne vais donc rien lui faire.
-Vous croire reviendrait à dire que je vous fais confiance et ce n’est pas le cas !
-Les humaines sont bien compliquées mais intéressantes, j’aurais grand plaisir à soumettre une personne telle que toi.
-Vous présumez de vos forces on dirait.
-Crois-tu ?
Il s’approche et attrape sa main, il est bien décidé à lui inspirer la peur, elle qui le regarde toujours avec cet air méprisant, il ne le dédaigne pas mais il préfère la peur. Aurora continue de le fixer dans les yeux, elle ne va pas baisser les yeux devant lui !

Pendant ce temps Seren et Nelly partent de leur côté pendant que Meivan cherche le vase…logiquement il devrait se trouver dans une salle principale vu son importance, donc il suit les couloirs principaux. S’il tombe sur l’ange noir il est mal…pas sûr qu’il arrive à lui faire face. Au bout d’un moment il se fige…il sent quelque chose…contre sa poitrine…le pendentif ! Il le sort et…il vibre ! Il avait raison !! Il réagit à son contraire ! le vase ne doit pas être loin il doit le trouver à tout prix ! Il presse le pas suivant les vibrations du pendentif.

Seren et Nelly se faufile dans les couloirs…curieux il n’y a pas de gardes, ils sont pourtant au bon endroit ? peut-être que cet ange noir pense qu’ils ne les trouveront pas, grosse erreur de sa part ! Ou alors il les attend et dans ce cas ce n’est pas bon du tout. Nelly guide son père dans le temple, elle la sent….la présence de sa mère, elle est de plus en plus forte :

-Papa je crois qu’on y est presque ! je sens maman toute proche !
-Tu sens si elle va bien aussi ?
-Je ne sais pas, elle est vivante c’est sûr mais je ne peux pas savoir si elle est blessée ou pas.
-Du moment que tu sens sa présence ça va.

Bientôt ils arrivent dans un long couloir bordé de portes, des chambres semble-t-il, au moins il ne l’a pas laissé dans un cachot froid et humide mais l’idée de la chambre ne rassure pas Seren…ils finissent par entendre des voix, proches ? Lointaines ?

-Lâchez-moi.
-Quel ton sec, je m’attendais à plus de supplications de ta part.
-N’y comptez pas, votre contact me répugne !
-Voilà une chose sur laquelle je compte. Dis-moi, quel effet cela fait-il de se donner corps et âme à quelqu’un ? J’aimerais savoir, je n’ai pas d’âme et je ne suis pas sûr qu’on puisse dire que j’ai un corps.

Il est là ! La porte ne s’ouvrira pas facilement et il ne faut pas qu’il se doute qu’ils sont juste derrière ! Il l’a fermé avec une aura noire…mh les épées vont lui être utile ! Seren dirige l’épée de lumière vers la porte, celle-ci pulse et semble augmenter en lumière au fur et à mesure. La lumière de l’arme forme une boule de plus en plus grosse qui finit par s’écraser contre la porte dans un grand fracas.

Cette pièce….est immense…Meivan s’attendait à une grande pièce mais là il doit dire qu’il en reste sans voix…par contre où est ce vase ? le pendentif vibre de plus en plus mais si l’ange doit fouiller cette pièce il va y passer beaucoup trop de temps ! Comment faire pour réduire le champ de recherche !...ce vase doit dégager une certaine aura non ? Même si le temple entier en dégage une celle du vase doit bien se distinguer du reste ! Comment la voir ? Mmh une fois il avait réussi à créer…ça…mais son pouvoir est aléatoire il n‘est pas sûr que ça va marcher…bon, s’il se concentre vraiment peut-être que ça va marcher ! Ca doit marcher ! Il en va de la survie de tous les anges et du roi ! Meivan dégaine son arme et se concentre sur cette brume, une brume qu’il avait réussi à faire tomber du ciel et qui l’avait aidé à trouver ce qu’il cherchait, pourvu que ça marche. Il s’élève et frappe le plafond, à défaut de ciel, un bruit sourd retentit dans toute la pièce.

Qu’est-ce que c’était que ce bruit ! Aurora et l’ange noir se retournent, une lumière blanche vaporeuse fait peu à peu apparaitre une forme, un homme tenant deux épées dans chacune de ses mains :

-Tu n’as pas entend ce qu’elle a dit ? Lâche-la…lâche ma femme !

Seren ! Elle savait qu’il viendrait ! L’ange noir sourit et lâche la main d’Aurora, de suite elle prend place aux côtés de Seren, celui-ci s’empresse de mettre un bras autour d’elle la collant contre lui dans un mouvement protecteur :

-Tu as fait plus vite que je ne pensais gardien.
-Tu vas regretter d’avoir poser la main sur elle !
-Tiens donc ? Et avec quelle armée ? tu n’as qu’une fillette avec toi et cette femme ne peut pas t’aider contre moi.
-Tu me sous-estime, j’ai encore un allié qui ne va pas tarder à frapper !
-Je suis curieux de voir ça.

Est-ce qu’il a réussi ? Il ne voit pas grand-chose, il a bien fait apparaitre une brume mais il ne voit rien de différent…une lumière violette ? Serait-ce…le vase ! Mais oui c’est forcément ça ! De suite l’ange s’y dirige. C’est lui !! Il faut juste le briser c’est ça ? Meivan saisit le vase, il sent le pendentif vibrer de toute ses forces, il n’y a plus de doute possible. Il élève le vase au-dessus de sa tête et d’un mouvement brusque le lance au sol, comme le roi l’a dit l’artéfact se brise sans aucune résistance, Meivan n’étant pas de sang royal. La même lumière pourpre éclate et s’élève dans le ciel provoquant au passage un tourbillon autour du temple, il se dissipe au bout d’un laps de temps assez court :

-J’ai réussi ?...il n’y a qu’un moyen de savoir !

Il retire le pendentif que le roi lui a donné et le pose au sol…rien…il ne ressent rien ! Il n’est pas malade ! Il a réussi !!! Il récupère le pendentif au sol et se redresse.

L’ange noir se tourne brusquement et voit la lumière :

-…non…

Seren sourit et dit :

-C’est la seconde fois que tu échoues et maintenant…

L’ange noir se tourne vers lui, il est fou de rage ça se voit, il saisit un meuble et le lance sur ses adversaires profitant de la surprise pour sortir par la fenêtre :

-Je tuerai celui qui a fait ça !!

Il disparait après sa menace, Seren saisit rapidement son épée d’ange et la change en marteau fracassant le meuble, de suite après il serre sa fiancée contre lui :

-Aurora pardon ! Je n’ai pas pu te protéger !

La jeune fille répond à son étreinte et sourit :

-Ne t’excuse pas tu n’avais pas le choix…
-Il t’a fait quelque chose !
-Non, il voulait attendre que notre bébé naisse pour pourvoir nous torturer tous les deux devant toi…
-L’enflure ! Rien que pour avoir voulu le faire je le ferai souffrir !!
-…il voulait aussi que je porte son enfant…
-Quoi !! Jamais ! jamais je ne permettrai qu’il te touche !
-Papa ! Il faut rejoindre Meivan ! Il va être seul avec l’ange noir !
-Mais on ne sait pas om il est et fouiller le temple prendra trop de temps !
-Moi je peux le savoir ! Je sentirai son sang !
-Mais ton pouvoir est actif ?
-Il suffit que je repense à cet ange noir et il le sera ne t’en fais pas !
-Alors en route !

Il doit trouver les autres à présent, pourvu qu’ils aient trouvé Aurora avant qu’il… :

-Tiens donc, tu es en vie ?

Meivan se tourne…non…il est là devant lui…il lâche le pendentif au sol surpris, l’ange noir le foudroie des yeux, ainsi c’est cet ange qui a brisé le vase, il n’imagine même pas à quel point il va le regretter ! Il s’approche doucement de lui, Meivan se met en garde, il ne sait pas s’il va faire le poids face à lui mais… :

-Sais-tu le temps qu’il m’a fallu pour trouver ce vase ?
-Plus que moi pour le détruire en tout cas !
-Tu fais de l’humour alors que ta mort approche, tu es stupide jeune ange.

L’ange noir se jette sur Meivan le blessant au bras, l’ange porte sa main à sa blessure, ça ne s’arrête pas de saigner ! Il lance son épée vers lui mais sans succès, il savait qu’il n’était pas de son niveau mais là il a l’impression d’être une proie face à un prédateur assoiffé de sang. A plusieurs reprise Meivan tente de s’opposer à l’ange noir mais celui-ci est trop rapide, bientôt il commence à voir flou…il a perdu trop de sang, un genou à terre il se tient à son épée, l’ange noir s’approche de lui, il n’aura que ce qu’il mérite. Il lève son bras vers lui prêt à le tuer.
Mais rien…son bras ne bouge pas…mmh il tourne la tête, bien sûr…encore lui ! Seren est quelques mètres derrière lui, l’épée d’ombre dirigée contre lui, celle-ci semble fournir de gros efforts pour bloquer le mouvement de l’adversaire. Aurora et Nelly se précipitent vers Meivan et l’éloignent en vitesse de l’ange noir :

-Meivan réponds-moi !
-J’ai essayé….de le battre mais…
-Ca va ne t’inquiète pas !

Aurora poses ses mains sur lui, le sang revient en lui et comme auparavant pour elle il ne s’écoule plus des plaies. Elle le pose contre une colonne…c’est le moment de mettre leur plan à exécution, elle regarde Nelly :

-Nelly tu vas rester avec lui et en même temps tu vas modifier le sang de l’ange noir, Seren et moi on se charge du reste.
-Et moi Aurora….je veux faire quelque chose…
-…protège ma fille…
-Compte sur moi…

Nelly se place donc près de Meivan et fixe l’ange noir…elle doit faire comme la première fois….penser au sang rouge ! Ses yeux se mettent à briller, l’ange noir ne semble pas avoir remarqué de différence et continue de regarder Seren :

-Combien de temps comptes-tu tenir ?
-Aussi longtemps qu’il faudra !

L’ange noir sourit à nouveau et bouge son autre main, aussitôt des âmes noires apparaissent…elles sont…si grosses, comment vont-ils les abattre à eux seul ! Seren se voit obliger de lâcher son emprise sur l’ange noir pour combattre les âmes noires, son adversaire principal dirige alors son regard vers l’ange…pourquoi cette enfant le fixe-t-elle ainsi ? Ses yeux brillent…il ne sait pas ce qu’elle fait mais autant l’arrêter. Il s’approche d’elle mais de suite Aurora se met entre eux :

-Que comptes-tu faire ?
-Vous empêcher de toucher à ma fille et Meivan !
-Ca pourrait être amusant.

Alors qu’il allait s’approcher davantage un jet de feu s’écrase entre eux, ils lèvent la tête et…l’enfant d’ange de feu ? Et…Angel ! Il y en a d’autre ! L’un d’eux semble en transe et agit sur les statues de la pièce pour combattre les âmes noires. Angel repousse l’ange noir et se poste près d’Aurora :

-On peut pas te laisser seule toi hein !
-Mais…comment ?
-Vos amis nous ont amené ici.
-Nos amis ?

Soudain des anges débarquent dans la pièce…ils sont vivants ! L’un d’eux vient près de Meivan, mais….c’est Chares ! :

-je vais te soigner ! Blessé comme t’es tu pourras rien faire seul !
-Comment vous…
-Dès qu’on a été hors de danger on savait parfaitement que votre combat à vous allait commencer, on a rassemblé tous les enfants d’ange qu’on a pu trouver et on s’est concentré sur vos auras.
-Et le roi !
-Il est resté chez les anges, malheureusement l’ange noir a envoyé des ennemis chez nous aussi. Faites ce que avez à faire on s’occupe de surveiller vos arrières ! Au fait Meivan…bien joué !
-Ca t’écorche pas trop la bouche ?
-Oh que si.

Il dit ça mais on voit bien qu’il ne le pense pas, bon l’ange noir ! Il est aux prises avec des anges et un enfant d’ange de…troisième catégorie ? Elle le sent bien…il a le pouvoir du métal, il peut faire apparaitre toutes sortes de métaux et s’en servir comme arme. Bien ! Elle va soutenir sa fille le temps que le sang soit changé, elle ne peut pas faire grand-chose et elle doit garder ses forces pour l’ange noir !
Le combat fait rage, les âmes noires apparaissent toujours plus nombreuses et les épées doubles de Seren ne suffisent pas à les contenir, il en tue certes mais seul il n’y serait jamais arrivé, l’ange noir semble de plus en plus en colère ! Comment se fait-il que tout ne se passe pas comme il l’entendait ! Et tous ces anges ! Ces enfants d’anges ! C’est grâce à lui qu’ils ont leur pouvoir pourquoi l’attaquent-ils !!
La pièce résonne au son de la bataille, des blessés apparaissent, il faut vite agir ! Aurora regarde sa fille, elle semble fatiguée mais ne quitte pas l’ange noir des yeux ! Après un moment qui ressemble à une éternité ses yeux cessent de briller et elle tombe dans les bras de sa mère :

-Nelly !
-…j’ai fini…je crois…
-On va vite voir !

Elle la laisse entre les mains de Chares et Meivan et se redresse, ses yeux brillent, ils n’ont jamais brillé ainsi, elle repense à tout ce qu’il a fait, ces morts, ces âmes noires, les anges, il a voulu s’en prendre à Nelly, a blessé Meivan et a voulu torturer celui qui a son cœur ! Il paiera pour tout ça !!!
Elle le sent…son sang ! Nelly a réussi ! L’ange noir s’apprête à frapper Angel mais se fige…il ne peut plus bouger, plus du tout…pourtant le gardien est occupé :

-Tu ne tuera plus personne.

Cette voix….la femme ? mais comment…elle contrôle son sang ! L’enfant ! C’est ce qu’elle faisait ! Il aurait la tuer plus tôt ! Angel la voit…elle va le tuer ! Elle se redresse et s’écarte, s’adressant à ceux qui s’en prenaient à l’ange noir elle dit :

-Ecartez-vous ! Aurora va le tuer ! On doit la laisser faire elle seule peut le faire !

Tous s’écartent, ils savent de quoi elle est capable, les anges les avaient déjà mis au courant grossièrement du plan que le roi avait monté, autant aider les autres avec les âmes noires ! l’ange noir finit par avoir Aurora en face de lui :

-Me tuer ? Cela t’es impo…

Avant qu’il ne finisse sa phrase elle fait exploser son bras, un sang rouge comme le sang des humains…comme le sang des anges s’écoule et imprègne le sol…son sang est…rouge ! L’enfant a transformé son sang en quelque chose que sa mère peut contrôler !
Aurora ne lui laisse pas le temps de riposter plus et explose son autre bras…ces bras qui ont porté tant de coups…qui ont fait tant de victimes, tant de morts…Grâce aux blessures engendrées par la jeune fille les âmes noires deviennent moins résistantes, moins nombreuses…moins féroces…

Ces yeux…il y voit tant de haine, il avait déjà vu des yeux emplis de haine et de colère mais jamais autant, elle le hait de toute son âme et c’est ça qui cause sa perte….lui qui voulait attirer la haine et la peur c’est donc ça qui va le perdre ? Il ne parvient même pas à se défendre, tout ce qu’il peut faire c’est ressentir la douleur…c’est donc à ça que ça ressemble ? Il aurait aimé ne pas la connaitre car cela ne fait que signifier sa faiblesse…

Aurora continue de blesser de plus en plus l’ange noir jusqu’à décider qu’il a assez vécu, il n’a bien sûr pas de cœur…mmh qu’à cela ne tienne il y a d’autres moyens de tuer….elle ne le sait que trop bien. Bientôt la tête de l’ange noir disparait dans un flot de sang, aussitôt le reste de son corps tombe au sol, sans vie…les âmes noires disparaissent toutes laissant place à des cris de joies ! Seren se précipite vers la femme qu’il aime et la prend contre lui :

-Mon Aurora ! On l’a fait !

La jeune fille a encore du mal à y croire…elle serre son fiancé contre elle, enfin détendue…enfin calme…l’ange noir est mort et avec lui ses âmes noires…

Au royaume des anges les âmes noires ont aussi disparues, le roi regarde autour de lui et sourit…ils ont réussi…il doit vérifier quelque chose cependant. Il suit un chemin bordé de fleurs aux noms inconnues…elle coule à nouveau, la source des âmes….il doit les rejoindre.
En un battement d’aile il se retrouve au temple, c’est donc là qu’il était.il pénètre dans la pièce, le combat fut rude ici il le sent, il se dirige vers un petit attroupement, il sait qu’ils y sont. Il sourit en les voyant tous sains et saufs :

-Bravo.
-Votre majesté ! Tout est revenu comme avant ?
-Oui, les âmes noires n’existent plus, mmh où est sa dépouille ?
-Par ici.

Aurora le guide vers ce qu’il reste de leur ennemi, ce n’est pas très joli à voir, le roi regarde cet amas de chair noire…il passe sa main devant inondant le cadavre d’une lumière. Celle-ci dissout petit à petit le corps :

-Autant faire en sorte qu’il ne reste plus rien de lui non ?
-Vous avez raison…c’est vraiment fini ?
-Oui ne t’en fais pas, je sais que c’est dur à croire mais tout est fini, mais même s’il est mort es enfant d’anges restent car ils sont le fruit d’artéfacts et non de lui directement.
-Contrairement à la source.
-Oui.
-…j’ai quelque chose à vous demander…
-Quoi donc ?
-j’ai peur…qu’une de mes crises ne me provoque une fausse couche, que dois-je faire contre ça ?

Il sourit et la regarde :

-Tu n’as pas encore remarqué ?
-Quoi donc ?
-Depuis que vous avez consommé vos fiançailles as-tu eu une seule crise ?
-Non mais…
-Et qu’est-ce qui gère ton pouvoir ?
-Mes émotions.
-Et ton instinct, comme lorsque tu es en danger.
-Mon instinct ? je ne vois pas…
-Ton instinct maternel. Tu l’as eu dès l’instant où tu as été enceinte, cet instinct qui veut à tout prix protéger l’être qui se développe en toi. Cet instinct va gérer ton pouvoir et il ne fera rien qui puisse le mettre en danger.
-…vous voulez dire que tant que je serais enceinte je n’aurais pas de crises ?
-C’est cela, tu n’as donc pas à t’en faire.
-Merci…merci beaucoup…
-C’est moi qui vous remercie, sans vous les anges seraient tous morts.

Meivan approche à son tour et tend le pendentif au roi :

-Tenez et merci, vous étiez prêt à sacrifier votre vie pour moi alors qu’il y a d’autres anges plus compétents.

Le roi reprend son bien et sourit :

-Je te l’ai donné à toi pour une bonne raison, tu es fort Meivan, n’en doutes pas.
-Merci…
-Eh beh Meivan t’es tout timide !
-Toi le papa gâteux tais-toi !

Seren attrape Aurora à nouveau et l’embrasse, devant tout le monde ! La jeune fille rougit fortement et finit par cacher son visage contre lui :

-maintenant on va fonder une famille ma chérie d’amour !
-Mais pitié arrête avec ces noms !!! tu me fiches la honte !
-tant mieux !!

Nelly les rejoint et regarde ses parents, ils sont mignons !!! Maintenant ils vont vivre comme ça tous les jours ! Et bientôt ! très bientôt ils vont avoir un membre en plus dans la famille !!! Seren finit par ouvrir ses bras pour enfermer en plus Nelly et Meivan qui…a encore lus honte qu’avant…ce type était, est et sera toujours désespérant !



Quelques mois sont passés depuis la mort de l’ange noir, les habitants de la terre ne sont bien sûr pas passés à côté de l’arrivé en masse des anges venus chercher les enfants d’anges pour la bataille finale, de ce fait leur effacer la mémoire s’est avéré…impossible. Cependant selon le roi il était temps qu’ils sachent. Ainsi il n’est pas rare de voir des anges sur terre, il est bien sûr plus rare de voir des humains chez les anges. Au début cela a suscité l’étonnement général mais bien vite il a laissé place à l’habitude et l’émerveillement.

En ce qui concerne ce qu’il s’est passé eh bien…cela s’est répandu comme une trainée de poudre, il était impossible d’y couper de toute façon, si bien qu’au final tout le monde est au courant de ce qu’il s’est passé, beaucoup racontent leurs mésaventures avec les âmes noires, ceux qui ont rencontré Aurora en ressentent une certaine fierté. Elle a perdu son titre d’enfant sanglante ce qui n’est pas plus mal à vrai dire. Les enfants d’anges se sont vite mis au travail pour retrouver les enfants qui leur étaient assignés, chose peu aisé mais au moins ils font quelque chose.

Bien sûr la grossesse d’Aurora s’est su et de toute manière étant au 6ème mois elle aurait eu du mal à la cacher, elle n’inspire plus la peur comme avant, au début cela lui était étrange mais elle s’y est faites. On la décrit comme protectrice, maternelle et d’une grande timidité surtout envers son mari, car oui depuis peu Seren l’a demandé en mariage….devant une foule assez impressionnante à vrai dire…La raison ? Il l’a fait sans vraiment se rendre compte du monde autour d’eux…la jeune fille était en présence d’ange et d’humain afin d’être présentée elle et sa famille comme étant ceux qui ont sauvé les habitants de la terre et les anges. Et d’un coup Seren l’a prise contre lui en lui demandant d’un ton enjoué de devenir sa femme. Autant dire la gêne qui est apparue sur le visage de la jeune fille…d’où sa réputation de grande timide envers Seren.

Cependant il leur reste une dernière mission, elle n’a été donnée ni par les anges, ni par les humains, ni par les enfants d’ange…mais par Seren. Il tient absolument à la présenter à ses parents, bien qu’un peu nerveuse à l’idée de rencontrer ses beaux-parents elle a accepté. D’ailleurs… :

-Je me demande à quoi ressemblent papi et mamie !
-S’ils sont comme Seren bonjour les dégâts…
-Mmh Meivan j’ai une question ?
-Vas-y.
-Pourquoi tu nous suis encore ? C’est fini l’ange noir est mort tu devrais pas retourner chez les anges….et te trouver une fille !
-Et laisser Nelly et Aurora seules avec toi ? Je suis pas un monstre !! Et je te signale que je surveille la grossesse de ta femme tu pourrais m’en être reconnaissant !
-Comment il va le bébé Meivan au fait !
-Très bien t’en fais pas.
-C’est un garçon ou une fille ?
-Nelly tu ne crois pas que ça serait mieux d’avoir la surprise ?
-Comme un cadeau ?
-Tout à fait.
-D’accords alors !! J’adore les cadeaux moi !
-Mise à part ça Meivan pourquoi tu restes ici ?
-Dis tout de suite que je gêne !
-mais non je veux juste savoir !
-….parce que j’aime être avec vous voilà !! Ca te va !
-Ben voilà enfin t’es honnête !
-Crétin de gardien…
-Tu veux te battre l’ange !
-Quand tu veux !

Seren brandit ses épées doubles et celle de lumière pulse à nouveau, Meivan se retrouve privé de mouvements et commence à râler :

-C’est pas juste !!
-Fallait pas me chercher !
-Aurora contrôle ton mari un peu ! En plus il se donne en spectacle !

Aurora s’approche d’eux et leur donne une tape à chacun sur la tête :

-Vous vous donnez tous les deux en spectacle !

Seren retire son emprise sur Meivan et prend Aurora contre lui, son dos contre son torse, depuis peu il ne peut que la prendre ainsi à cause de son ventre :

-Pardon ma chérie !
-Seren t’as fini de la peloter devant tout le monde ?
-Mais je fais rien !
-T’as toujours été un pervers !
-Répète un peu !
-Ca suffit vous deux, si vous continuez on arrivera jamais chez tes parents Seren.
-Tu as raison pardon ! Tu vas voir ils vont t’adorer !
-J’espère…
-Mais oui !!
-Bon avançons…ils sont dans ce village non ?
-Oui !

Ils avancent dans la rue principale sous le regard des habitants, beaucoup observent le ventre d’Aurora d’un air attendri, eux aussi ont hâte de voir comment sera l’enfant de la jeune fille ! Bien vite une femme d’âge mûr approche de Seren et sourit :

-Seren enfin !
-Bonjour maman !
-Tu as été longtemps absent dis-moi mais il parait que tu as fait beaucoup de choses aussi !
-Un peu oui.

Aurora observe la personne en question, voici donc sa belle-mère, elle semble chaleureuse mais elle ne peut pas s’empêcher d’être nerveuse à l’idée de la voir, après tout il y a peu elle avait une réputation de tueuse sanglante…comment va-t-elle prendre le fait qu’elle soit la femme de son fils et l’enfant de son futur petit-enfant ?

-Mais dis-moi il parait que tu t’es marié ! Et tu ne nous as rien dit !
-J’ai été un peu occupé pardon.
-Et donc ? Où est l’heureuse élue ?

Seren passe dans le dos d’Aurora et le prend contre lui, il regarde sa mère par-dessus l’épaule de sa femme :

-Ici !

La mère de Seren semble surprise, déjà elle trouve Aurora jolie et elle a un peu de mal à croire que son fils ait pu attirer une fille aussi belle mais ce qui la surprend le plus c’est que c’est la jeune fille dont tout le monde parle, l’ancienne enfant sanglante c’est comme ça qu’était son surnom non ? Elle n’a pourtant pas l’air méchante, elle semble même nerveuse et…son ventre, il l’a mise enceinte ? ils doivent vraiment s’aimer ! Elle sourit et s’approche de la jeune fille :

-Pour une surprise ! je ne pensais pas que mon fils attirerait une jeune fille comme vous mademoiselle ! C’est un grand maladroit qui ne sait pas aligner deux pas sans tomber.
-Là je suis bien d’accords !
-Oh ! Un ange ! Vous les accompagnez depuis un moment ?
-Oui et je peux confirmer vos dires, figurez-vous que cet idiot en voulant lui offrir des fleurs s’est cassé la figure et a baissé son pantalon !
-Meivan !

La mère se met à rire, eh bien il connait bien son fils c’est sûr !

-Je le reconnais bien là !
-Et à un moment il lui a fait un suçon alors qu’il dormait.
-Pendant qu’il dormait ? Seren tu as fait ça en dormant ? Je savais que tu avais le sommeil agité mais tout de même !
-Je ne l’ai pas fait exprès…
-Ca j’en doute…
-Dîtes-moi mademoiselle qu’est-ce qui vous a attiré chez mon fils ?
-C’est aussi une énigme que je veux élucider…
-Eh bien euh…je…j’aime sa maladresse…et il est toujours honnête et…affectueux…
-Mais quelle grande timide vous faites ! je ne doute pas que mon fils doit en profiter !
-Mais non !
-Si.
-En ce qui concerne la maladresse vous êtes servi avec lui ! Allez venez on va aller retrouver mon époux !

Elle n’a rien dit sur le ventre d’Aurora, la réaction du père sera d’autant plus amusante si elle joue les surprises ! Ils arrivent jusqu’à une maison mais n’y rentrent pas, ils font le tour pour arriver dans le jardin où un homme s’occupe.

-Chéri ! Seren est revenu !
-Ah bien !
-Avec sa femme !

L’homme se retourne et en voyant Aurora il a une expression de surprise, il s’approche d’elle et dit :

-…mais vous êtes enceinte !
-Ah bon ? Ah oui tiens je n’avais pas vu !
-Comment ça tu as pas vu ! Son ventre est rond ! Seren dis-moi !
-Euh oui elle est enceinte !
-Un petit-fils ! Mmh Seren tu n’as pas fait ça par accident comme tu sais si bien les enchainer…
-Mais non !
-Merci à Angel et sa drogue et au pouvoir d’Aurora…
-Tais-toi !
-Oui oui…
-Pff et tu sais papa tu as déjà un petit-enfant !
-Ah oui ? Montre-le-moi vite !!
-Juste ici !

Il pose ses mains sur Nelly, ce sont ses grands-parents ils ont l’air gentils ! La grand-mère appriche et dit :

-Tiens mais ! Tu ne ferais pas partie de ces anges issus d’enfant d’ange ?
-Si…
-Appelle-moi mamie va !
-Je peux ?
-Oui bien sûr !
-Merci mamie !
-Qu’elle est mignonne ! N’est-ce pas chéri ?
-Tout à fait ! Vous avez intérêt à la surveiller une fois grande, elle ava attirer tous les garçons !
-mais je suis grande papi !
-Oh oui !

Il la soulève et la prend contre lui, bien vite l’atmosphère vire à celle d’une famille unie, Aurora a un peu de mal à s’y faire, après tout elle n’a jamais vécu ça. Le père de Seren remarque alors quelque chose chez son fils :

-Dis donc Seren c’est quoi ces armes sur toi ?
-Ah ! Ca c’est parce que je suis un gardien !
-Un gardien ?
-Oui ! j’ai passé des épreuves chez les anges et maintenant je suis presque comme eux !
-Tu as réussi des épreuves ? Toi ?
-Ouais ! regarde ça c’est mon épée de gardien ! Regarde un peu !

Devant les yeux ébahis de son père il change son arme en arc, marteau, claymore… :

-Eh bien c’est impressionnant ! Et ces armes ?
-Ca ! C’est des épées doubles ! celles que l’ange noir voulait ! Je me suis battu avec lui pour les avoir !
-Tu t’es battu contre cette chose ?
-Oui !!
-Et tu l’as mis en colère…
-De toute façon on l’a eu !
-J’ai failli mourir contre lui je te signale ! En cherchant ce vase !
-Le fameux vase, c’est donc toi qui l’a brisé ! Quel courage !
-Merci mais c’est normal chez un ange !
-Modeste…

Après un échange…égal à lui-même ils entrent tous dans la maison pour profiter d’un bon repas, contrairement à ce qu’Aurora pensait ses beaux-parents l’accueillent avec le sourire, ils sont doux et chaleureux, elle peut se détendre même si avec Seren c’est loin d’être gagné….son père et lui jouent les gâteux face à son ventre…c’est on ne peut plus gênant…elle sait de qui il tient ça…la mère ne peut s’empêcher de rire, cependant elle ne l’aide pas pour autant bien sûr…ça promet pour la suite…

Pour finir en beauté autant dire ce qu’il s’est passé lors de l’accouchement…mmh entre Seren qui paniquait plus que la mère, Nelly qui était impatiente, Meivan qui ne savait pas quoi faire et le père qui ne pouvait s’empêcher d’avertir tout le village, d’ailleurs il criait si fort que la planète entière a dû être mise au courant…., entre tout ça il n’y a eu que la mère et un ange envoyé par le roi pour aider la jeune fille à accoucher. Un magnifique garçon est né, les cheveux blancs et les yeux jaunes. Le roi des anges en le voyant a dit :

-Il est aussi pur qu’un ange, nul doute qu’il sera un grand homme.


FIN!


(pour les commentaires mettez-les dans le lien du premier post merci Okay )
_________________
http://siluafamae.forumgratuit.fr/forum.htm--> forum de rpg, pous les créateurs, vous créez le rpg que vous voulez! TOUS les types sont autorisés ^^



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:33 (2018)    Sujet du message: pleurs d'ange chapitre 17, 18, 19 et 20

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    愛fanfic-world愛 Index du Forum -> Plaine de Shinshu : Salle des auteurs -> Fanfictions originales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com